5 bonnes raisons d'installer son entreprise dans le District Central

Publié le 18/09/2020 à 10:35

Les entrepreneurs et leaders d'affaires ont de bonnes raisons de venir s'installer dans le quartier bouillonnant du District Central. Nous en avons détaillé 5 qui pourraient les aider à franchir le pas.

Un parc immobilier unique et abordable

C'est incontestablement un des points forts du District Central: son parc immobilier. Les locaux disponibles y sont nombreux et les loyers abordables! Un sérieux atout lorsque l'on veut démarrer et faire grandir une entreprise, qui plus est dans des espaces souvent spacieux et lumineux qui peuvent être modulables ou réinventés en fonction des besoins. La qualité et la robustesse du patrimoine industriel, qui s'étale sur deux millions de mètres carrés, plaide aussi en faveur du District Central, avec, cerise sur le sundae, la présence d'équipements spécifiques, comme des monte-charges et des quais de chargements, qui peuvent peser dans la balance selon le profil des entreprises en quête de locaux.

Un tissu économique diversifié et dynamique

Avec plus de 25 000 emplois sur son sol (pour un potentiel d'accueil estimé à 40 000) - soit la 4e plus forte concentration de main d'œuvre à Montréal - le District Central se positionne comme un secteur économique incontournable de la métropole. Hier négligé, ce quartier indissociable du textile et de la mode peut s'appuyer aujourd'hui sur un environnement d'affaires dynamique et innovant où le design, la manufacture urbaine et la technologie font figure de locomotives. On y recense quelque 1800 entreprises, parmi lesquelles des marques de renom comme Canada Goose, Kanuk, la Maison Marie Saint Pierre, Ssense, Lisette L Montréal, Matt & Nat, Point Zéro, les Fermes Lufa, Rudsak et Pixmob, pour ne citer qu'elles. D'autres compagnies ont rejoint cet écosystème florissant, à l'image de DressYou, une plateforme québécoise de magasinage innovante où l’on peut acheter des vêtements et des accessoires de mode mis en valeur dans les looks partagés par d’autres internautes, Promo21, un OBNL axé sur l'insertion socioprofessionnelle d'adultes souffrant d'autisme ou de déficiences intellectuelles, ou encore Concrete Cat, une compagnie de design qui a quitté l'Alberta pour le Québec, où ses objets et son mobilier en béton sont partis à la conquête d'un nouveau marché.

Une position géographique idéale

Bien desservi par les transports en commun (lire plus bas), le District Central jouit d'une position géographique enviable, avec deux autoroutes à proximité, la 40 et la 15. Situé au centre de l'île de Montréal, le quartier sert aussi de trait d'union entre l'est et l'ouest de la métropole, en plus de faire la jonction entre le centre-ville et Laval.

Le côté urbain très marqué de ce territoire ne doit pas faire oublier ses espaces verts (4 parcs se trouvent au District Central; Henri-Julien, Saint-Simon-Apôtre, Saint-Benoît et d’Auteuil). Mentionnons également l'emblématique place Iona-Monahan (et sa magnifique murale), très prisée des travailleurs pour une pause repas en été.

Des transports en commun variés

On peut s'y rendre de plusieurs manières: à vélo, en bus (plusieurs lignes disponibles), en métro (plus précisément les stations Crémazie et Sauvé) ou en empruntant la voie des rails, avec trois gares de train de banlieue situées sur son territoire. La présence des autoroutes 40 et 15, citées plus haut, qui délimitent ce quartier avec les rues Berri et Sauvé, figure aussi au chapitre des atouts liés au transport, auxquels il faudra bientôt ajouter le Réseau express métropolitain (REM), dont deux stations (Montpellier et Côte-de-Liesse) devraient profiter aux résidents, travailleurs et visiteurs du quartier.

Un quartier qui se dynamise socialement et culturellement

Sous l'impulsion de la Société de développement commercial du District Central, de nouvelles activités culturelles ont vu le jour afin de valoriser et faire connaître le quartier et ses commerçants. L'année 2019 avait donné le ton avec le village éphémère Green Haüs (une création d'Ilôt 84), l'événement Swing ton lunch (mis à profit pour faire découvrir des artistes et de produits locaux) ou encore la Classique du District Central, où des œuvres du répertoire classique, mais aussi des pièces contemporaines, avait été mise à l'honneur par l'Orchestre des berges d'Ahuntsic-Cartierville (OBAC). Les amateurs de sport ne seront pas en reste, avec une offre d'activités variées à leur disposition, à l'image d'Acadé-Kicks, un centre reconnu pour la pratique des arts martiaux, ou encore Bloc Shop, qui attire les fondus d'escalade.

N'oublions pas la fibre commerciale du District Central, avec des artères emblématiques comme la rue Chabanel et le boulevard de l'Acadie. Mais aussi le Marché Central, un mégacentre appelé à se métamorphoser dans les prochaines années, avec notamment une plus grande surface piétonnière et davantage de verdure. Avec sa soixantaine de commerces répertoriés dont des marques incontournables, ce power center attire chaque année 10 millions de visiteurs.

Vous êtes convaincu ? Vous désirez en savoir plus sur les opportunités qui vous attendent au District Central ? Contactez la SDC District Central maintenant !

À la une

COVID-19 : François Legault demande quatre semaines d'efforts de plus

Mis à jour à 17:50 | Denis Lalonde

Le Défi 28 jours devient un «Défi 56 jours».

On a testé l'iPad Air d'Apple

Apple lance un nouvel iPad Air cet automne. On l'a mis à l'essai. Voici ce qu'on en pense.

Facebook met un pied dans le monde du jeu vidéo à la demande

15:41 | AFP

«Nous débutons avec des jeux mobiles développés spécifiquement pour les téléphones intelligents», explique-t-on.