Cité Mémoire : une rencontre touchante entre l’art et l’histoire

Publié le 14/05/2018 à 00:15

Par je fais mtl

Je fais Mtl est un mouvement ouvert à tous les passionnés de Montréal qui désirent s’engager dans des projets qui ont un impact positif sur la ville et ses citoyens. Pour souligner le troisième anniversaire de Je fais Mtl, la population était invitée, en novembre 2017, à choisir ses 10 projets coups de cœur parmi 49 candidatures. Près de 2000 votes ont alors été enregistrés. Cité Mémoire, un grand parcours techno-historique produit par Montréal en Histoires, a séduit le public.

Créée par Michel Lemieux et Victor Pilon en collaboration avec Michel Marc Bouchard, cette œuvre poétique de grande envergure se déploie dans le Vieux-Montréal et dans le Vieux-Port depuis 2016. Il s’agit du plus grand parcours multimédia de projections extérieures au monde. Il regroupe pas moins de 77 points d’intérêt, 25 tableaux projetés, 29 réalités augmentées et 3 réalités virtuelles inspirées de l’histoire de Montréal.

À ce jour, plus de deux millions de personnes ont vécu l’expérience Cité Mémoire par le biais de l’application gratuite Montréal en Histoires. Elles ont ainsi revisité d’importants évènements ayant marqué la métropole, du traité de la Grande Paix de Montréal (1701) à l’inauguration du Ouimetoscope, premier cinéma de luxe en Amérique du Nord (1906), en passant par l’incendie du parlement de Montréal (1849).

Elles ont également rencontré les personnages connus et anonymes qui ont fait l’histoire de Montréal, notamment le hockeyeur Maurice Richard, le poète Émile Nelligan, la fondatrice des Sœurs grises Marguerite d’Youville, le frère Marie-Victorin, la femme de lettres Éva Circé-Côté et le tavernier surnommé Joe Beef. Projetés sur les édifices, les ruelles et les arbres de la ville, tous reprennent vie en images, en paroles et en musique.

Un musée à ciel ouvert
Pour Martin Laviolette, producteur délégué du projet et directeur général de l’organisme à but non lucratif Montréal en Histoires, Cité Mémoire est « un grand musée à ciel ouvert » où l’on apprend tout en consommant de la culture. C’est aussi l’aboutissement de 10 ans de travail. « J’ai fondé Montréal en Histoires [en 2006] dans le but de souligner l’anniversaire de Montréal, le 17 mai 2017. Quand j’ai rencontré Michel Lemieux et Victor Pilon, j’ai eu un coup de foudre professionnel ».

Ensemble, ils ont profité de l’effervescence du 375e anniversaire de Montréal pour créer une œuvre à nulle autre pareille. L’objectif : faire naître chez les Montréalais un sentiment d’appartenance envers leur histoire. Près de 600 personnes ont contribué à la naissance de Cité Mémoire et un nombre incalculable d’heures de tournage ont été cumulées. Le résultat? Un parcours inédit, touchant et unique.

Le projet a également une portée éducative. En effet, l’application Montréal en Histoires est une plateforme de contenus historiques destinés aux professeurs québécois et à leurs élèves. Elle comprend un quiz de plus de 300 questions, un répertoire de 375 archives et des situations d’apprentissage et d’évaluation gratuites.

De grands talents d’ici
Selon Martin Laviolette, Cité Mémoire est une œuvre complexe dont le succès repose d’abord sur le savoir-faire de ses créateurs, Michel Lemieux et Victor Pilon. « Leur talent rejaillit pour nous permettre de vivre une foule d’émotions. C’est ça, la clé de notre succès », estime-t-il. L’accessibilité de l’application Montréal en Histoires, qui fonctionne bien en plus d’être facile à utiliser, contribue aussi à la réussite du projet.

L’équipe derrière Cité Mémoire peut se targuer de faire rayonner Montréal et ses talents un peu partout sur la planète. En effet, la créativité des gens d’ici a attiré l’attention de grandes villes comme Paris et Chicago, qui songent maintenant à élaborer des projets similaires. Martin Laviolette dit même se pencher sur ces projets « en ébauche ». Plus près de nous, Montréal en Histoires travaille à développer un nouveau parcours techno-historique dans le centre-ville.

Mettre sur pied un projet d’envergure comme Cité Mémoire ne se fait pas seul. Martin Laviolette souligne l’apport de Georges Coulombe, président du conseil d’administration de Montréal en Histoires, « qui a cru au projet dès le départ, tout comme Jacques Ménard, le président émérite de BMO Groupe financier, Québec, qui est là depuis le début de Cité Mémoire». Il remercie également les propriétaires du Vieux-Montréal qui, de bon cœur, ont donné à son équipe un accès privilégié à leurs propriétés pour l’installation de projecteurs.

Finalement, à ceux qui, comme lui, rêvent de créer des projets d’envergure, il rappelle l’importance d’investir dans la promotion. Lui-même a profité du mouvement Je fais Mtl pour accroître sa visibilité et développer des partenariats, en plus d’injecter une bonne partie de son budget en publicité. « C’est primordial », conclut-il.

Les dossiers partenaires c'est quoi ?

Les dossiers partenaires sont mis à la disposition d'annonceurs désirant publier des contenus destinés à la communauté d’affaires. Les sujets de ces contenus et leur traitement demeurent à l’entière discrétion des annonceurs. Les journalistes de Les Affaires ne sont pas impliqués dans la rédaction de ces contenus.

À la une

Commerce en Asie: ne misons pas tout sur la Chine

07/12/2019 | François Normand

ANALYSE - Exporter, c’est un peu comme investir à la Bourse : il ne faut pas tout mettre ses œufs dans le même panier.

Michel Letellier, ancré dans la collectivité

Édition du 07 Décembre 2019 | François Normand

PDG DE L’ANNÉE – MOYENNE ENTREPRISE. Michel Letellier est assez unique au Québec.

Voici de quoi sont faits les PDG de l'année «Les Affaires»

04/12/2019 | Catherine Charron

BALADO. Prenez des notes. Qui sait, ça pourrait être vous l'an prochain...