Diriger avec empathie: La clef du succès

Publié le 18/06/2021 à 00:01

Par Brian Cann, Directeur régional – est du Canada chez Microsoft

L'avenir du travail se dessine en ce moment-même, alors que François Legault a annoncé la fin du travail à distance obligatoire. De nouvelles tendances émergent qui conduiront à un nouveau monde hybride où quelques privilégiés travaillent depuis le bureau, mais encore plus collaboreront à distance dans un avenir prévisible. Bien que les rôles et les responsabilités de certains emplois rendent la logistique du travail à distance plus facile pour certains que pour d'autres, il ne fait aucun doute que la COVID-19 a marqué un tournant dans la façon dont les Québécois perçoivent le besoin d'un bureau centralisé.

L'année écoulée a été une étude de cas fascinante sur le travail à distance. Beaucoup d'entre nous ont pu découvrir une culture de travail plus flexible pour la toute première fois, en utilisant des outils tels que Microsoft Teams, pour rester productifs et connectés avec leurs collègues, tout en équilibrant les responsabilités à la maison. La pandémie nous a tous mis au défi de penser, de vivre et de travailler de différentes manières. Ce qui est clair maintenant, c'est que les individus veulent plus de flexibilité avec l'endroit où ils travaillent et entrer dans un bureau cinq jours par semaine n'est plus une norme. Et pour les employeurs, cela signifie qu'il est nécessaire d'offrir une solution hybride permanente pour soutenir les styles de travail individuels.

Mais le travail à distance a ses défis. Les recherches de Microsoft ont révélé qu'un tiers des travailleurs à distance estiment que le manque de séparation entre le travail et la vie a un impact négatif sur leur bien-être. Les employés passent encore plus de temps sur les courriels et les clavardages que jamais. De simples moments de déconnexions telles que les trajets quotidiens autrefois redoutés peuvent offrir un temps important pour se détendre après une journée bien remplie, et la décompression augmente la productivité de 12 à 15 %. Mais au cours de l'année dernière, beaucoup ont continué à travailler plus d'heures et sur plus de dossiers qu'ils ne l'avaient jamais fait auparavant. En fait, 56 % des Canadiens se sentent surmenés et les courriels envoyés sont en hausse de 40,6 milliards par rapport à l'an dernier.

Ce qui était excitant quand nous pensions que nous travaillerions à domicile pendant deux mois est maintenant épuisant; et la santé mentale et le bien-être des employés sont devenus plus préoccupants à mesure que la pandémie avançait. Les dirigeants jouent un grand rôle dans l'expérience des employés, et cela commence par reconnaître que chaque individu est confronté à des changements uniques dans sa vie personnelle et professionnelle. Cela est particulièrement vrai pour les personnes qui s'occupent d'êtres chers ou qui soutiennent des enfants alors qu'elles continuent de naviguer dans l'incertitude en matière de garde d'enfants et de scolarité. Quelles que soient les circonstances, nous continuons tous à gérer une pandémie qui entraîne une augmentation des facteurs de stress dans des situations déjà stressantes. Il est plus important que jamais pour les chefs d'entreprise de fournir des ressources adéquates qui soutiennent le bien-être et la réussite globale des employés, et également de tirer le meilleur parti des outils et de la technologie déjà disponibles. Qu'il s'agisse de garder les employés connectés à un objectif, de maintenir une culture hybride ou de les aider à apprendre et à grandir, relever ces défis et intégrer des solutions dans les outils de flux de travail quotidiens est plus critique que jamais.

Une flexibilité extrême et un travail hybride définiront le lieu de travail post-pandémique - les employés continuent de vouloir contrôler où, quand et comment ils travaillent, et s'attendent à ce que les entreprises offrent des options. Une culture de travail hybride réussie est une culture qui donne aux employés le soutien, les outils et la technologie appropriés pour permettre un environnement de travail à distance productif, mais nous devons toujours tenir compte de l'impact d'une main-d'œuvre presque entièrement numérique. Nous avons plus de pouvoir à portée de main que des générations entières qui nous ont précédés. La technologie redéfinit notre façon de travailler et continue d'être un outil important dans la conception de l'avenir du lieu de travail. Par exemple, l'expérience de réunion commune est très différente dans un monde hybride par rapport à un monde distant, où certains sont physiquement dans une pièce ensemble tandis que d'autres sont connectés. Il existe des solutions sophistiquées telles que les salles Microsoft Teams qui sont délibérément conçues pour créer un hybride inclusif, et il existe également des pratiques exemplaires que nous pouvons commencer à implanter dès aujourd'hui. Bien que tous les employés ne soient pas techniques, utiliser la technologie pour être vraiment inclusif n'est pas une bonne chose, mais un impératif. Microsoft propose de nombreux didacticiels et formations disponibles gratuitement afin que les organisations puissent tirer le meilleur parti de leurs outils existants, comme Microsoft Teams.

La pandémie mondiale a changé le travail pour toujours, et maintenant que les programmes de vaccination sont bien en cours, nous sommes à un tournant pour de nombreuses organisations qui sont en train de repenser à quoi ressemble leur stratégie de retour au bureau. Il est important que les dirigeants ne perdent pas de vue l'impact sur leurs employés. À un moment comme celui-ci, nous devons nous assurer que nous communiquons ouvertement et honnêtement, et tout aussi important, en répondant aux besoins de nos équipes pendant cette période de transition. Il y a les questions fonctionnelles sur la technologie, le matériel et les politiques et procédures, mais il y a aussi la conversation importante sur la santé mentale et émotionnelle. Les organisations ne peuvent pas simplement supposer que leurs employés vont bien - nous devons nous assurer que nous avons des programmes, des mesures et une culture qui permettent aux employés de former des liens authentiques et d'avoir des conversations honnêtes, selon leurs besoins. Chez Microsoft, nous disons « C’est ok de ne pas se sentir ok», ce qui est une déclaration puissante qui nous permet, en tant qu'organisation, de diriger avec empathie et de soutenir tout le monde dans notre organisation.

Au-delà de toutes les priorités de l'entreprise, il est important de diriger avec empathie, car en fin de compte, personne ne peut être un bon travailleur s'il ne se sent pas bien. Nous sommes tous humains et nous luttons tous ; nous traverserons cela ensemble.

 

À la une

Voici comment éviter les salutations gênantes

Il y a 17 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Un coude tendu n'aura jamais causé autant d'inquiétudes qu'au retour au bureau.

Bousculer le monde l'assurance avec Alcor&Mizar

15/09/2021 | Emmanuel Martinez

Alcor&Mizar espère révolutionner le monde de l’assurance en offrant des conseils, sans vente de police.

Femmessor change de nom pour Evol

15/09/2021 | Les Affaires

«Nous avons la conviction d’avoir trouvé un nom qui incarne réellement l’ambition que nous poursuivons.»