La formation complète pour les passionnés d’immobilier

Publié le 11/01/2021 à 00:01

Lancée en mai 2019, la plateforme vidéo KP Formations d’affaires propose des formations de pointe pour tous les acteurs du domaine de l’investissement immobilier. L’entreprise qui l’a conçue, KP Management, souhaite en faire la référence francophone de la formation en affaires immobilières.

« Dans les mois à venir, nous allons diversifier et élargir notre offre de contenu pour devenir la plus grosse librairie de vidéos éducatives d’affaires immobilières au Québec », affirme le président et fondateur de KP Management, Keven Pepin.

La plateforme de contenu vidéo a été conçue aussi bien pour les débutants que pour les experts qui souhaitent maintenir leurs connaissances à jour, qu’ils soient développeurs, investisseurs, courtiers immobiliers, banquiers ou évaluateurs agréés. Les cours sont donnés par des formateurs chevronnés issus du milieu universitaire et du monde des affaires.

KP Management Formations d’affaires compte plus de 50 heures de contenu, mais ce n’est qu’un début. « Nous ajoutons actuellement 5 à 7 heures par mois et notre objectif est de pouvoir produire de 20 à 25 heures de nouveaux contenus mensuellement », dit l’homme d’affaires.

La formation Stratégie et ingénierie financière immobilière est accréditée par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ), indique Keven Pepin. D’autres organismes réglementaires devraient suivre puisque l’offre de KP Formations d’affaires répond à des exigences de qualité parmi les plus élevées en matière de formation continue.

Une offre complète

Pour satisfaire les besoins des professionnels, la formule d’abonnement à la plateforme KP Formations d’affaires est à la fois simple et avantageuse.

En plus du programme de formation de 25 heures de contenu, l’abonnement permet d’assister aux événements mensuels en direct. Différentes formules sont proposées : des séances de questions et réponses avec des experts invités, des tables rondes qui permettent le partage d’expérience ainsi que des ateliers au cours desquels des questions précises sont abordées, comme les mathématiques financières ou les analyses d’impact fiscal.

La plateforme permet donc de se joindre à une communauté et de tisser des liens avec d’autres joueurs du milieu.

La formation en ligne de plus en plus demandée

Keven Pepin ne pouvait se douter que la formation en ligne occuperait autant le devant de la scène, et ce, moins d’un an après le lancement de la plateforme KP Formations d’affaires.

A priori, l’homme d’affaires avait imaginé une plateforme de formations spécialisées dans l’investissement immobilier qui se démarquerait tant par la qualité de ses formateurs que par la facture visuelle professionnelle de ses vidéos, en s’inspirant du géant américain MasterClass.

« Il y avait un besoin à combler dans l’offre existante au Québec, soit celle d’une plateforme en ligne de formation continue en affaires », explique Keven Pepin.

Aujourd’hui, KP Formations d’affaires a le vent dans les voiles. Après un ralentissement tout au début de la pandémie, le domaine de l’immobilier a vite retrouvé son dynamisme. Les secteurs résidentiel et industriel se portent très bien. KP Management a d’ailleurs rapidement saisi la balle au bond et a mis les bouchées doubles afin d’augmenter son offre de contenu dans ce domaine qu’elle maîtrise bien.

Nul doute qu’il y aura davantage de nouveaux joueurs dans le domaine immobilier et que les besoins en formation iront en augmentant.
https://www.kpmaffaires.com/

 

 

 

À la une

American Airlines, nouvelle coqueluche des boursicoteurs?

Il y a 22 minutes | AFP

L'action s'est envolée de plus de 80% à Wall Street malgré des résultats financiers négatifs pour 2020.

Ascension de GameStop: la révolte des boursicoteurs contre les barons de Wall Street

09:20 | AFP

Retour sur une «révolte» boursière et ce qu'elle révèle de la lutte entre jeunes investisseurs et barons de la finance.

Actions de BlackBerry et GameStop: doit-on se lancer?

S'il est tentant de suivre la tendance poussée par les réseaux sociaux, il s'agit avant tout d'un pari boursier.