Moins de plastique à usage unique sort des usines de Bimbo Canada

Publié le 16/11/2020 à 00:01

Par Bimbo Canada

Depuis le mois de mars, les pains POM et Villaggio ne sont plus offerts en format double dans les épiceries du Québec qui vendent par ailleurs ces produits à l’unité. L’entreprise qui les produit et les distribue, Bimbo Canada, a éliminé ce type d’emballage pour réduire son usage du plastique à usage unique. Une initiative aux retombées significatives.

« Nous avons retiré ces produits de façon précipitée pendant la pandémie afin de répondre à la demande accrue des Québécois», rapporte la vice-présidente des ventes de Bimbo Canada, Marie-Josée Boies. Elle explique qu’a priori, l’arrêt de la mise en marché de ces pains POM et Villaggio d’abord emballés individuellement, puis glissés par paires dans un autre sac de plastique, devait avoir lieu à la fin de l’année 2020. La crise sanitaire a cependant modifié les plans du producteur et distributeur de pains.

Le retrait de ce type d’emballage dans les épiceries du Québec a permis de réduire à la source la consommation annuelle de plastique de l’entreprise : grâce à cette mesure, Bimbo Canada utilisera chaque année 104 tonnes de plastique en moins, ce qui équivaut au poids de 17 éléphants.

Des emballages 100 % durables d’ici 2025

Cette initiative s’inscrit dans le plan de développement durable de Bimbo Canada, qui s’est donné pour objectifs de rendre tous ses emballages durables d’ici 2025 et de prévenir le gaspillage. Marie-Josée Boies souligne que l’entreprise prend ainsi en compte les préoccupations des consommateurs, qui se soucient de plus en plus de leur empreinte environnementale.

Pour répondre aux besoins des familles qui ont de nombreuses bouches à nourrir et qui appréciaient ce format, Bimbo Canada s’est alliée aux épiceries afin de leur proposer des solutions. « Si vous allez en magasin ou que vous consultez les circulaires, vous constaterez que certains détaillants offrent aux consommateurs de créer leur propre duo ou trio. Cela varie en fonction des détaillants », explique la vice-présidente des ventes.

Des emballages recyclables à la poubelle

Tous les emballages des pains de Bimbo Canada sont recyclables. « Mais plusieurs se retrouvent au dépotoir parce que les processus de recyclage sont différents d’une province à l’autre et même d’une ville à l’autre », déplore Marie-Josée Boies.

D’après un portrait de la collecte sélective dressé en 2018 par Recyc-Québec, seulement le tiers (31,7 %) des sacs d’emballage et des pellicules de plastique ont été récupérés de 2012 à 2016 au Québec. Et le coût que devaient assumer les municipalités pour recueillir ces matières, les transporter et les trier s’élevait alors à 622 $ la tonne en moyenne.

À l’affût des nouvelles découvertes

Bimbo Canada explore différentes avenues pour réduire encore plus son utilisation du plastique à usage unique. L’entreprise s’est d’ailleurs dotée d’une équipe qui se consacre à la recherche et au développement afin de mettre au point des solutions durables. « Nous sommes constamment en réflexion à ce sujet », dit Marie-Josée Boies.

Bimbo Canada est en effet une filiale du géant mexicain de la boulangerie Grupo Bimbo, qui confectionne et distribue des produits dans 33 pays. Bimbo Canada embauche au total 4,500 travailleurs œuvrant dans 16 boulangeries au Canada, dont six d’entre elles se trouvent au Québec, et leur fonctionnement est assuré par quelque 1800 employés répartis à Montréal, Laval, Québec et Sainte-Marie-de-Beauce.

 

À la une

Fournisseurs: pas besoin de code de conduite, selon le PDG de Metro

Mis à jour le 26/01/2021 | Stéphane Rolland

Éric La Flèche juge que les relations entre épiciers et fournisseurs fonctionnent.

Et si Couche-Tard était le prochain Amazon?

26/01/2021 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Couche-Tard finira par acheter Carrefour et deviendra un des rares joueurs pouvant rivaliser avec Amazon.

Satellites: le ton monte entre Elon Musk et Jeff Bezos

26/01/2021 | AFP

Elon Musk et Jeff Bezos rivalisent pour leurs constellations de satellites en orbite basse.