Don d’actions : un geste qui rapporte aux investisseurs avisés

Publié le 11/11/2020 à 01:40

Être encore plus généreux sans augmenter le montant de votre don : c’est bel et bien possible.

Bien que les chèques et l’argent comptant soient les moyens les plus courants de soutenir une cause, il existe des options fiscalement plus avantageuses qui n’ont pas d’impact sur votre situation financière et qui gagnent à être connues. Parmi celles-ci, on retrouve le don d’actions, le don d’assurance vie et le don testamentaire. Ces moyens s’avèrent très efficaces pour verser des sommes aux œuvres qui vous sont chères. Pleins feux sur ces façons d’ouvrir votre cœur… sans vider votre portefeuille.

Pourquoi le don d’actions est-il avantageux?

Le don d’actions est un outil encore méconnu de plusieurs investisseurs. Immédiat ou planifié, il permet d’amplifier l’impact de votre générosité grâce à ses avantages fiscaux. Il est transmis directement à l’organisme sous forme de titres admissibles tels que :

  • Des actions
  • Des obligations
  • Des unités de fonds communs de placement
  • D’autres titres admissibles inscrits à une bourse canadienne, américaine ou internationale

Les avantages fiscaux du don varieront en fonction du gain en capital des actions données. La valeur prise par vos titres depuis leur acquisition est exempte d’impôt, ce qui vous évite de sortir davantage d’argent de vos poches, et permet à votre investissement philanthropique d’en faire plus.

Un exemple qui parle

Prenons un don d’une valeur de 10 000$. Une fois le crédit pour don de 50% soustrait de l’équation, votre don en argent vous reviendrait normalement à 5000$. Le crédit pour don est intéressant, mais il est possible d’en faire autant avec moins.

Prenons maintenant un don d’actions achetées à 2000$ qui ont pris de la valeur pour en arriver à un gain en capital de 8000$. En considérant l’impôt sur le gain en capital évité que vous offre la propriété de titres cotés en bourse, vous pourriez faire un don d’une valeur de 10 000$ en déboursant 3000$, soit 2000$ de moins que le don en argent.

À long terme, surtout pour les titres dont la valeur acquise est considérable, le don d’actions a un net avantage. C’est d’ailleurs pourquoi on le recommande souvent dans la cadre de dons planifiés ou de legs testamentaires.

Comment passer à l’action?

Faire un don d’actions est simple, facile, et peut se faire entièrement sur le Web. Vous n’avez qu’à obtenir un formulaire de don d’actions de l’organisation que vous désirez soutenir et, une fois rempli, l’acheminer à votre courtier pour autorisation d’un transfert. Vous recevrez un reçu fiscal correspondant à la valeur marchande de vos titres au moment de la clôture des marchés boursiers le jour du dépôt au compte de la fondation ou de l’organisation soutenue.

Pourquoi donner?

En soutenant des organisations comme la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal, vous vous joignez à des gens de cœur qui mènent une lutte contre la première cause de mortalité au monde. Vous protégez les cœurs sensibles, et vous menez la médecine cardiovasculaire vers de nouveaux sommets d’innovation.

Pour en savoir plus sur le don d’actions, les dons planifiés, et sur la mission de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal, rendez-vous au unDONpourleCOEUR.org.

 

 

 

  •  

 

À la une

Bourse: Wall Street s'offre un rebond, tiré par la technologie

Mis à jour à 17:07 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Tesla/Twitter, Lightspeed et Québecor

Que faire avec les titres de Tesla/Twitter, Lightspeed et Québecor? Voici quelques recommandations d'analystes.

Titres en action: Home Depot, Walmart

Mis à jour à 08:53 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.