Une assurance sur mesure pour les entrepreneurs en construction

Publié le 15/04/2020 à 00:01

Par April Canada

Pas facile de dénicher une bonne couverture d’assurance lorsqu’on est entrepreneur en construction. Plusieurs exclusions peuvent causer tout un casse-tête, créer des inquiétudes et même mettre ses affaires en péril. Heureusement, APRIL Canada propose un produit d’assurance qui garantit la paix de l’esprit.

Dans le domaine de la construction, toutes sortes d’imprévus peuvent survenir. Qu’il s’agisse d’un bris d’équipement ou d’un dommage matériel causé par ses activités, les risques sont nombreux.

Pour répondre aux besoins bien particuliers des entrepreneurs en construction, rénovation, installation ou maintenance, APRIL Canada a développé une assurance spécifique grâce à laquelle ils seront adéquatement protégés.

Des extensions de garantie très utiles
Dans le domaine de la construction, les entrepreneurs travaillent sans relâche. Ils ne ménagent pas leurs efforts pour que leurs clients soient satisfaits et que leur entreprise grandisse. En cas de dommage, cependant, les répercussions peuvent être désastreuses pour les affaires, allant jusqu’à compromettre l’entreprise et son patrimoine.

D’où l’importance de détenir une assurance adéquate. « Nous offrons un programme flexible et compétitif qui se distingue par son offre exclusive dans ces classes d’activités. Ainsi, nous ajoutons sans supplément des extensions de garantie qui sont généralement exclues des contrats de base, et ce, même si nos clients n’en font pas la demande », explique Ghislain Talbot, directeur national du service des entrepreneurs en construction, rénovation, installation ou maintenance chez APRIL Canada.

Il faut savoir qu’en matière de responsabilité civile, les contrats d’assurance traditionnels se limitent généralement aux protections de base. Or, il en existe plusieurs autres qui sont pourtant essentielles aux entrepreneurs. « Nous estimons qu’il s’agit d’un besoin criant ; c’est pourquoi nous les proposons à nos clients », précise Ghislain Talbot.

Ces ajouts au chapitre de la responsabilité civile concernent les éléments suivants :

• La malfaçon ;
• Les erreurs et omissions d’entrepreneur ;
• Les champignons et dérivés fongiques ;
• La pollution 120 heures ;
• Soin, garde et contrôle.

La protection pour les champignons couvre par exemple les cas où un tuyau dans un mur aurait été endommagé durant les travaux, créant une fuite d’eau qui finit par causer un problème de champignons ou d’autres dérivés fongiques.

Pour sa part, la couverture pour la pollution 120 heures intervient, par exemple, à la suite d’un bris accidentel occasionné au réservoir de mazout du client.

La couverture « Soin garde et contrôle », quant à elle, couvrira les dommages causés aux biens sur lesquels l’assuré travaille. Pour un électricien, cela pourrait être un panneau électrique dont les dommages directs sont exclus.

Ces protections supplémentaires doivent être habituellement demandées à la carte à son assureur et font grimper la facture. Avec APRIL, elles sont généralement incluses dans la protection. La certitude que l’on pourra mener ses activités tout en étant bien protégé par son assurance, et ce, à un prix très compétitif, voilà qui aide assurément à se concentrer sur ses affaires et son entreprise !

Pour en savoir plus :
https://www.april.ca/fr/assurance/april-entrepreneurs/

À la une

Des copropriétés de plus en plus petites

La taille médiane des nouvelles copropriétés a diminué de plus de 25% en environ 15 ans.

L'ARC reporte la date limite pour les déclarations de sociétés

Il y a 8 minutes | La Presse Canadienne

Les déclarations de revenus des sociétés T2 autrement exigibles en juin, juillet ou août, sont reportées en septembre.

Start-ups: quel a été l’impact de la COVID-19?

10:57 | Jean-François Venne

DÉFI START-UP. Des start-ups ont vu leur modèle d’affaires devenir obsolète en quelques jours à cause de la pandémie.