Joe Biden a complété son équipe économique

Publié le 08/01/2021 à 10:24

Joe Biden a complété son équipe économique

Publié le 08/01/2021 à 10:24

Par AFP

Joe Biden avait déjà présenté début décembre une partie de son équipe économique. (Photo: Getty Images)

Le futur président américain Joe Biden a choisi Gina Raimondo, gouverneure de Rhode Island, comme ministre du Commerce, Martin Walsh, maire de Boston, comme ministre du Travail et Isabel Guzman, une ancienne de l’administration Obama, pour diriger l’agence responsable des PME.

« Le président élu Joe Biden a nommé deux douzaines de membres du cabinet, le plus divers de l’histoire américaine », remarque un communiqué publié jeudi.

À (re)lire:  Préparez-vous au retour des «Obamanomics»

Joe Biden avait déjà présenté début décembre une partie de son équipe économique, composée essentiellement de femmes, de personnes issues de minorités et d’anciens de l’ère Barack Obama.

Il a notamment désigné l’emblématique Janet Yellen, ancienne présidente de la Banque centrale (Fed), comme future ministre des Finances. 

« Ils partagent ma croyance selon laquelle la classe moyenne a construit ce pays et les syndicats ont construit la classe moyenne », déclare Joe Biden dans le communiqué.

Leur objectif sera de sortir les États-Unis « de la pire crise de chômage depuis quasiment un siècle », « en soutenant les petites entreprises et en renforçant les syndicats ».

La pandémie de Covid-19 a provoqué au printemps la pire crise depuis 1929 et des millions d’Américains ont perdu leur emploi ou ont vu réduire leurs nombre d’heures travaillées.

Si sa nomination est confirmée, Gina Raimondo sera à la tête des relations entre le gouvernement et les entreprises. À ce titre, elle va hériter de dossiers compliqués, comme les guerres commerciales menées par le gouvernement de Donald Trump ou la régulation des géants des technologies.

Marty Walsh, sera le premier syndicaliste à diriger le ministère du Travail américain depuis près de 50 ans, s’il est confirmé, selon le communiqué. Il devra notamment s’occuper des conditions de travail alors que la pandémie a bouleversé les habitudes des entreprises.

 

Sur le même sujet

Comment entacher la réputation de son entreprise

BLOGUE INVITÉ. Un employé répond à une cliente d'aller voir Centraide si elle veut payer 75$ pour un vélo. Erreur.

Une période «critique» pour le commerce canado-américain, selon des chefs d'entreprise

Des chefs d'entreprise canadiens lancent une campagne concertée pour renforcer leurs liens avec les États-Unis.

À la une

L'AIE recommande de cesser d'investir dans les énergies fossiles

L'agence internationale de l'énergie a longtemps été considérée comme proche de l’industrie des combustibles fossiles.

Encore des pépins informatiques pour Colonial Pipeline

14:30 | AFP

« Ces problèmes n’étaient pas liés à un rançongiciel ou à une réinfection du système informatique », a-t-elle affirmé.

Apprivoisez la technologie pour servir vos clients

10:27 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Voici comment accueillir de nouvelles idées pour mieux vous adapter à la transformation numérique: