Économie: Biden promet d'agir «vite» face à la «douleur» des Américains

Publié le 05/02/2021 à 13:27

Économie: Biden promet d'agir «vite» face à la «douleur» des Américains

Publié le 05/02/2021 à 13:27

Par AFP

Il martèle sa volonté de faire passer son plan de sauvetage même sans l’appui des républicains. (Photo: Getty Images)

Le président américain Joe Biden a promis vendredi d’agir « vite » face aux difficultés économiques des Américains liées à la pandémie, martelant sa volonté de faire passer son plan de sauvetage même sans l’appui des républicains.

« Je vois énormément de douleur dans ce pays, beaucoup de gens n’ont plus de travail, beaucoup de gens ont faim, beaucoup de gens sont à un point de rupture », a déclaré M. Biden depuis la Maison Blanche.

« Les Américains attendent de l’aide de leur gouvernement (…) Je vais agir et je vais agir vite », a-t-il poursuivi.

Le nouveau gouvernement a présenté un plan d’aides de 1 900 milliards de dollars pour redresser l’économie américaine qui reste convalescente, avec un marché de l’emploi toujours atone malgré un léger recul du taux de chômage en janvier. Mais les républicains jugent cette somme trop élevée et contestent certaines mesures de ce projet.

« Je voudrais le faire avec le soutien des républicains (…), mais ils ne sont tout simplement pas prêts à aller aussi loin qu’il est nécessaire », a affirmé M. Biden. 

Prenant les Américains à témoin, le nouveau locataire de la Maison Blanche a dénoncé l’attitude des républicains qui, à ses yeux, n’ont pas pris la pleine mesure de la crise que traverse le pays.

« Allons-nous voter un plan pour vacciner les gens, leur permettre de retrouver du travail, alléger les souffrances de ce pays ? », s’est-il interrogé.

« Ou allons-nous dire : “ne vous inquiétez pas, les choses vont s’améliorer” ? Je ne peux laisser faire cela ».

Le Sénat s’est prononcé vendredi matin en faveur d’une procédure d’adoption « rapide » du plan Biden, afin d’éviter des mois de discussions.

Mais les démocrates ont dû retirer la proposition de doubler le salaire minimum pour les employés de l’administration fédérale. Il faudra encore sans doute plusieurs semaines au texte pour être adopté.

Sur le même sujet

É-U: une anti-GAFA pour diriger l'autorité de la concurrence

22/03/2021 | AFP

Joe Biden a confirmé son intention de nommer la juriste Lina Khan à la tête de la Federal Trade Commission.

FMI: le plan de Biden aura des «retombées positives» mondiales

Mis à jour le 11/03/2021 | AFP

«La plupart des pays devraient bénéficier d’une demande américaine plus forte».

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.