De la suite dans les idées

Publié le 20/04/2013 à 00:05, mis à jour le 25/04/2013 à 15:28

De la suite dans les idées

Publié le 20/04/2013 à 00:05, mis à jour le 25/04/2013 à 15:28

Par Claudine Hébert

Elles ont depuis longtemps la cote auprès des vedettes et des dignitaires. Mais voilà qu’aujourd’hui elles plaisent de plus en plus aux voyageurs d’affaires à la
recherche d’espace et de confort.


Les suites d’hôtel disposent en général d’une ou de plusieurs chambres, d’un salon et d’une vaste salle de bain. Face à la demande croissante, des hôtels investissent pour se doter de ces unités. Et le produit se démocratise.


La chaîne canadienne Choice Hotels multiplie partout au pays ses marques Quality Suites et Comfort Suites. Des hôtels qui n’offrent que des suites à partir d’une centaine de dollars.


« La croissance de ces produits est en partie attribuée à une augmentation de la demande des voyageurs d’affaires qui veulent de grandes chambres de qualité à un prix abordable », indique Diana Kuhnberg, porte-parole de Choice Hotels.


Au Québec, la plupart des hôtels consacrent en moyenne 10 % de leurs unités à l’aménagement de suites. Un pourcentage qui tend toutefois à augmenter. Et pas seulement dans les grandes villes.


À Rimouski, à l’hôtel Le Navigateur, 30 % des 92 chambres sont des suites. Huit d’entre elles offrent même toutes les commodités d’un appartement.
L’investissement vaut-il le coup ? Certainement, répond Michel Couture, directeur général de l’Hôtel 71, à Québec.


« Certes, nos dizaines de suites affichent un taux d’occupation de 50 %, voire de 40 % pour la suite Penthouse. Mais ce ne sont pas tant les revenus qu’elles rapportent qui comptent. C’est la notoriété. Ces suites créent un buzz. L’élite recherche ce type de produit. Si on ne l’a pas, cette clientèle va tout simplement aller ailleurs et vanter un autre hôtel plutôt que le nôtre. »


L’Hôtel 71 dispose d’une suite de prestige nommée Penthouse. L’unité, qui fait plus de 1 000 pieds carrés, occupe à elle seule le septième et dernier étage de l’établis­sement. En plus d’offrir un vaste loft avec chambre à coucher et cuisine complète, la suite disposera dès ce printemps d’un nouvel atout : une terrasse privée sur le toit, aménagée au coût de 250 000 $. Cette suite, qui se loue à partir de 720 $ la nuit, plaît particulièrement aux vedettes internationales en visite à Québec.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Best Western acquiert Worldhotels

18/02/2019 | AFP

Best Western, basé à Phoenix en Arizona, d’étoffer son offre « haut de gamme et luxe ».

Les touristes seront plus nombreux à Montréal en 2019

Tourisme Montréal établit la croissance de leurs dépenses à 5,6%, ce qui représente plus de 4,75G$ pour l'industrie.

À la une

10 choses à savoir mardi

Il y a 42 minutes | Alain McKenna

La prochaine cible après Huawei, après la viande sans viande, les oeufs sans oeufs, le retour des Google Glass!

Leaders, savez-vous pourquoi vos employés font la baboune?

BLOGUE. C'est que certains de leurs besoins vitaux sont insatisfaits chez vous, selon une étude Léger...

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

06:54 | LesAffaires.com et AFP

«Le revirement d'humeur observé ces derniers jours a été assez remarquable.»