Le propriétaire discret d'un empire immobilier

Offert par Les Affaires

Publié le 12/07/2018 à 12:26

Le propriétaire discret d'un empire immobilier

Offert par Les Affaires

Publié le 12/07/2018 à 12:26

Par Martin Jolicoeur

Le fondateur de Réseau Sélection, Réal Bouclin [Photo : Martin Flamand]

Derrière cet homme de 56 ans, qui foule le tapis rouge à l'occasion, se cache le propriétaire d'un empire immobilier de plus de trois milliards de dollars d'actifs, parmi les plus importants de son secteur au Canada.

Quelques clics sur Internet suffisent pour tout connaître de ses escapades romantiques, de l'inondation de sa résidence, ou encore de son mariage avec la comédienne devenue dragonne, Caroline Néron. À l'évidence, les lecteurs de la presse people en connaissent probablement davantage sur Réal Bouclin que les plus assidus de la presse financière. Et pourtant!

L'entreprise qu'il a fondée, Réseau Sélection, se spécialise dans la construction et l'exploitation de résidences pour personnes âgées. Avec un portefeuille immobilier de 36 résidences, totalisant 9 214 appartements, M. Bouclin peut se vanter d'être devenu, en un peu plus de vingt ans, le troisième gestionnaire en importance de résidences pour retraités au pays (selon les dernières données compilées par CBRE, un important cabinet de services-conseils en immobilier).

Pas mal, pour cet ancien directeur du centre Préfontaine (un centre de soins pour toxicomanes) qui aurait acquis son premier triplex en 1989, dans Hochelaga-Maisonneuve, avec pour toute aide, celle d'une marge de crédit de 10 000 $. « L'immobilier pour l'immobilier ne m'intéresse pas, dira-t-il néanmoins. Ce qui m'intéresse vraiment est ce qui se passe à l'intérieur, dans mes résidences. »

La croissance des dernières années a de quoi surprendre. Depuis 2013, Réseau Sélection a ni plus ni moins triplé le volume de son parc d'appartements pour retraités. L'air de rien, les Groupe Maurice, Groupe Savoie (les Résidences Soleil) et Cogir se sont fait doubler au passage.

Et cette croissance ne semble pas terminée. Réseau Sélection a actuellement en chantier 10 nouveaux complexes (de 1 909 logements), en plus de travailler au développement de 12 autres (2 219 logements), qui devraient sortir des cartons dans les prochains mois.

Si, du nombre, la plupart verront le jour au Québec, au moins trois résidences émergeront dans d'autres provinces, et quelques autres aussi à l'étranger.

À l'international, c'est avec l'empire du Milieu que les discussions sont les plus avancées. Mais les États-Unis intéressent aussi beaucoup Réseau Sélection. La Floride possède notamment un vaste bassin naturel de Québécois retraités. M. Bouclin a d'ailleurs consacré plusieurs jours cet hiver à la visite de lieux et d'investisseurs de Floride.

Sur cette question, en revanche, le président choisit de garder le silence, affirmant que les projets qu'il convoite en Floride sont d'un tout autre ordre. « C'est un marché porteur... On va y aller. Mais je veux faire les choses de façon stratégique. On n'est pas encore là.»

 

Extrait de
L'homme aux 3 milliards $ d'actifs
 

LA SUITE DE NOTRE MANCHETTE:

-Dans la mire de Réseau Sélection: la Chine

-Une impressionnante équipe de direction


CLIQUEZ AUSSI ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «IMMOBILIER: RÉSIDENCES POUR AÎNÉS»



image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Le Groupe Sélection s'ajoute aux investisseurs de l'Espace Montmorency

11/06/2019 | Martin Jolicoeur

Le complexe prévoit 4 tours de logements, bureaux et commerces, le tout relié par un passage souterrain vers le métro.

Malgré le boom de construction, les résidences pour aînés continuent de trouver preneurs

29/06/2018 | Martin Jolicoeur

Malgré une offre en nette croissance, la demande de résidences pour personnes âgées se maintient partout au Québec.

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...