Jonathan Durocher : Mener par l'exemple

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Juin 2015

Jonathan Durocher : Mener par l'exemple

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Juin 2015

[Photo : Martin Flamand]

Ses collègues le comparent au Red Bull tant son énergie est débordante et communicative. Leader né, Jonathan Durocher entraîne les autres dans son sillage pour mener à bien ses nombreux projets.

Cliquez ici pour découvrir 24 autres stars du Québec de demain

«Je carbure à l'innovation, admet le président et chef de la direction de Banque Nationale Investissements. Si tu veux améliorer tes résultats et battre tes compétiteurs, tu n'as pas le choix de te différencier.» C'est ce qui l'a attiré en finance, un domaine qu'il juge en constante évolution.

Jonathan Durocher a commencé sa carrière en 2003 en tant que responsable de la conformité à la Financière Banque Nationale, un poste de prime abord étonnant pour quelqu'un qui se destine à la finance. C'est pourtant là qu'il a eu la piqûre. «J'étais chargé de la conformité auprès des conseillers en placement de plein exercice de l'extérieur du Québec et nous échangions beaucoup sur les marchés et les besoins de leurs clients, se souvient-il. J'ai dès lors eu envie de me lancer dans la gestion de patrimoine.»

Sa montée fulgurante jusqu'à son poste actuel n'étonne guère Martin Lavigne, président de la Financière Banque Nationale, Gestion de patrimoine. «Jonathan est passionné par son travail et hyper énergique, en plus d'être très réfléchi et rigoureux, une excellente combinaison !» juge-t-il.

Le gagnant de la catégorie «Moins de 40 ans» du Top 25 de Finance et Investissement en 2014 est fier d'avoir pris une part active aux récentes acquisitions, dont celles de Wellington West Holdings et de Valeurs mobilières HSBC (Canada). Mais sa plus grande réalisation demeure la plateforme de conseil monPATRIMOINE, qui a recueilli plus de cinq milliards de dollars d'actif sous gestion durant les six mois qui ont suivi son lancement, en 2014.

Un exploit qui couronnait deux années de travail d'équipe acharné, et qui montre ses qualités de leader, selon Martin Lavigne. «Les gens suivent beaucoup Jonathan et le trouvent inspirant. Son désir de réussir et sa passion déteignent sur toute l'équipe.»

Âge : 34

La personnalité internationale que vous embaucheriez ? Reed Hastings, le pdg de Netflix

Pourquoi ? Pour sa vision claire d’une culture d’entreprise axée sur l’innovation.

Le livre qui ne quitte jamais votre table de chevet ? The Outsiders: Eight Unconventional CEOs and Their Radically Rational Blueprint for Success, de William N. Thorndike

Pourquoi ? Il est en première position sur la liste des lectures recommandées par Warren Buffett, et c'est vraiment passionnant.

Cliquez ici pour découvrir 24 autres stars du Québec de demain


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Frais excédentaires: des pénalités additionnelles de 217 000 $ pour six institutions canadiennes

05/07/2017 | lesaffaires.com

La Banque Nationale, Industrielle Alliance et la Banque Laurentienne sont parmi les fautives.

OPINION

À la une

Pourquoi le Groenland aiguise les appétits américains (et la frénésie d'achat de Trump)

16/08/2019 | AFP

Problème: le Groenland n'est pas une de ces petites îles paradisiaques que les plus fortunés peuvent s'offrir.

Peur d'une récession?

16/08/2019 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. La machine à rumeurs est repartie, devrait-on s’en inquiéter?

Inversion de la courbe des taux aux États-Unis

Mis à jour le 14/08/2019 | AFP

Le taux d'intérêt sur les bons du Trésor américains à 10 ans est passé mercredi sous celui des bons à 2 ans.