Melissa Mongiat et Mouna Andraos : Des jeux vidéos pour la vraie

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Juin 2015

Melissa Mongiat et Mouna Andraos : Des jeux vidéos pour la vraie

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Juin 2015

Par Dominique Froment

Melissa Mongiat. [Photo : Martin Flamand]

L'une veut aider les gens à combattre l'ennui, l'autre souhaite qu'ils se parlent davantage. Ce qui, a priori, nous en dit peu sur la mission que Melissa Mongiat et Mouna Andraos se sont donnée en créant Daily tous les jours en 2010.


Cliquez ici pour découvrir 23 autres stars du Québec de demain


Cependant, les Montréalais s'y retrouveront peut-être un peu plus en sachant que c'est Daily tous les jours qui a conçu les 21 balançoires musicales du Quartier des spectacles, derrière la Place des Arts. Ce «studio de design et de création d'expériences collectives interactives» est aussi à l'origine de l'oeuvre animée qui sera projetée pendant trois ans sur la façade du nouveau planétarium de Montréal.


Visiblement, leurs services sont en demande. Nous avions rendez-vous à 15 h. À 15 h 15, deux personnes avec qui Mouna Andraos devait avoir une rencontre se présentent. Elle arrivera finalement tout essoufflée à 15 h 40. Les deux autres attendront. À San Francisco, sur Skype, son associée Melissa Mongiat semblait pour sa part beaucoup plus relax !


Cette dernière était de passage dans la ville américaine parce que Daily prépare pour l'éditeur de logiciels Autodesk le «prototype de la rue du futur». Rien de moins ! «Il s'agit d'un circuit de feux de circulation pour les piétons qui les amènera par la musique à communiquer entre eux», explique la titulaire d'une maîtrise en environnement narratif obtenue à Londres en 2006.


À Saint Paul, au Minnesota, les deux amies ont créé un environnement auditif qui raconte l'histoire d'une ancienne gare. «Ce qui m'allume, c'est l'expérience interactive hors de l'écran. Autrement dit, créer des jeux vidéo pour la vraie vie», explique Mouna Andraos qui, lorsqu'elle était petite, voulait faire du cinéma «pour changer tout le temps de sujet».


En outre, Daily tous les jours a récemment été sélectionnée par la Knight Foundation, un organisme de Miami qui se consacre à l'innovation dans les médias, aux arts et à l'engagement communautaire, pour son projet de balançoires musicales, une expérience qui sera poussée plus loin qu'à Montréal, puisqu'on en évaluera les impacts sur la collectivité.


«Nous avons été un des 32 projets retenus parmi 7 000», précise Mouna Andraos, qui a fait une maîtrise en télécommunications interactives à New York. Ces projets qui visent à trouver des idées innovantes pour la ville et l'espace public bénéficieront d'un budget de cinq millions de dollars.


Mouna Andraos. [Photo : Martin Flamand]

Mouna Andraos


Âge : 36


Melissa Mongiat


Âge : 37


Cliquez ici pour découvrir 23 autres stars du Québec de demain


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.