Québec investira 200M$ pour reboiser les forêts de la province

Publié le 15/11/2023 à 14:47

Québec investira 200M$ pour reboiser les forêts de la province

Publié le 15/11/2023 à 14:47

Par Trium Médias

Cette aide financière devrait permettre une reproduction efficace des superficies brûlées à la suite de la saison exceptionnelle de feux de forêt de 2023 et une croissance adéquate des plants dans leur habitat. (Photo: 123RF)

Le ministère des Ressources naturelles et des Forêts a annoncé la semaine dernière un investissement de 200 millions de dollars (M$) sur huit ans pour reboiser 25 000 hectares de forêt brulés. Cet argent permettra de planter 40 millions de plants.

L’annonce a été faite par la ministre des Ressources naturelles et des Forêts, Maïté Blanchette Vézina, dans le contexte de la mise à jour économique du gouvernement Legault le 7 novembre dernier. Cette aide financière devrait permettre une reproduction efficace des superficies brûlées à la suite de la saison exceptionnelle de feux de forêt de 2023 et une croissance adéquate des plants dans leur habitat. 

«La présente annonce est sans contredit le début d’un vaste chantier de plusieurs années. Il s’agit d’un effort significatif pour la remise en production des hectares touchés par les feux, pour le maintien de la vitalité économique des régions, pour le développement durable des forêts québécoises et pour la décarbonation de notre économie. Avec des sommes de cette ampleur, nous pourrons travailler étroitement avec nos précieux partenaires pour préserver la valeur économique, environnementale et culturelle de notre forêt», a mentionné par voie de communiqué la ministre.

Les 200M$ s’ajoutent d’ailleurs au 190M$ investi annuellement pour l’entretien et la préservation de la forêt. 

Les travaux réalisés grâce aux sommes annoncées permettront principalement la production de plants, la préparation de terrain, la mise en terre des plants et l’entretien des plantations.

 

Le milieu forestier satisfait des démarches, mais réclame plus

La coalition représentant le milieu forestier considère l’annonce de la ministre Blanchette Vézina comme un pas dans la bonne direction, mais demande une aide plus soutenue. Cette dernière réclame au gouvernement un chantier de reboisement historique.

«Ce financement de 200M$ supplémentaires permettra, certes, la remise en production de 25 000 hectares, mais ne sera pas suffisant à lui seul pour garantir la pérennité des 1,5 million d’hectares de forêt dévastée par le feu. Sans un chantier de reboisement d’envergure, on assistera à une diminution importante de la productivité forestière du Québec et les conséquences peuvent être catastrophiques pour les régions forestières», explique par voie de communiqué la coalition formée par l’Alliance Forêt Boréale, l’Association des entrepreneurs en travaux sylvicoles du Québec, l’Association québécoise des entrepreneurs forestiers, la Fédération de l’industrie manufacturière, la Fédération québécoise des coopératives forestières et Unifor.

En plus d’une aide accentuée, la coalition réclame une «tenue rapide d’états généraux sur la forêt pour adapter le régime forestier aux réalités régionales, le rendre efficace, efficient et adapté aux changements climatiques, de l’aide financière aux entrepreneurs, entreprises et travailleurs, ainsi qu’une formation aux travailleurs forestiers en combat contre les feux de forêt».

 

Par Jean-Philippe Tremblay

Sur le même sujet

L'industrie forestière veut davantage d'investissement de Québec

05/02/2024 | Trium Médias

Québec devra mieux gérer les feux de forêt dans l’avenir et adapter l’industrie aux changements climatiques, dit le CIFQ

Bientôt une baisse de 620 000m³ de la possibilité de récolte forestière au Québec?

05/12/2023 | Trium Médias

Cette recommandation du Forestier en chef au gouvernement inquiète les entrepreneurs en travaux sylvicoles.

À la une

Négociations à TVA: un lock-out n'est pas à exclure, dit PKP

Les pourparlers entre la direction et le syndicat se déroulent actuellement en présence d’un médiateur.

Télécom: «Ça devient encore plus concurrentiel», note le patron de Québecor

Québecor a dévoilé jeudi des résultats inférieurs aux attentes des analystes.

Hausses de bénéfices pour Québecor, au 4T de 2023 et pour l'exercice

Le conseil d’administration a déclaré mercredi un dividende trimestriel de 0,325 $ par action.