La profusion de données clients, un luxe pour Multi-Prêts

Publié le 13/10/2017 à 17:10

La profusion de données clients, un luxe pour Multi-Prêts

Publié le 13/10/2017 à 17:10

DOSSIER TRANSFORMATION NUMÉRIQUE - Lorsqu'on devient le plus grand courtier hypothécaire du pays, cela signifie aussi qu'on est submergé de données clients. Ce qui représente en soi plus une aubaine stratégique qu'un problème de gestion. Démonstration.

Depuis 2014, le groupe Multi-Prêts a multiplié les acquisitions en Ontario et en Colombie-Britannique pour devenir le plus grand courtier de prêts hypothécaires au Canada. De 400 courtiers, le groupe en compte maintenant 3200 d’un océan à l’autre.

Du coup, cette méga croissance s’est traduite par une profusion de données sur des dizaines de milliers de clients. De riches informations qui permettent à l’équipe de direction de Multi-Prêts d’améliorer l’expérience client. Mais aussi de développer des outils pour prolonger la relation d’affaires avec la clientèle, souligne Dino di Pancrazio, vice-président exécutif du secteur Stratégies et Innovation au sein du groupe Multi-Prêts/Mortgage Alliance.

Cet expert du marketing, qui a également travaillé pour l’organisation des Canadiens de Montréal et LoyaltyOne, a justement partagé sa vision sur la gestion, la centralisation et l’accessibilité des données au sein d’une organisation, lors de la Conférence Données et intelligence marketing présentée par les Événements Les Affaires, le 3 octobre dernier.

Transformation numérique

Des données qui aident à partager les bonnes pratiques

Depuis un an, le groupe qui gère désormais une valeur de prêts hypothécaires de plus de 25G$, modernise sa gestion d’informations captées par les courtiers. Le groupe d’investisseurs qui détient Multi-Prêts (groupe dont fait d’ailleurs partie M. Di Pancrazio) a même recruté un pro des données analytiques chez Banque Nationale, Vincent d’Orangeville, pour réussir son virage technologique. « Ces données nous permettent de partager plus facilement les trucs et bonnes pratiques qui obtiennent du succès au sein de notre communauté de courtiers », indique le conférencier.

Parmi les nouvelles technologies intégrées d’expérience client au cours de la dernière année, M. Di Pancrazio cite en exemple, l’outil de préqualification hypothécaire que l’on retrouve sur les sites Multi-Prêt et Du Proprio. « Cet outil permet aux consommateurs de savoir en quelques clics s’il est admissible à un prêt hypothécaire auprès d’un des prêteurs au Canada. Pour les demandes effectuées durant le jour, un courtier rappelle le client dans les prochaines minutes pour l’accompagner dans sa démarche », explique-t-il. Un processus qui diminue considérablement l’attente du client qui n’a pas besoin de prendre rendez-vous avec son institution bancaire.

Des données qui prolongent la relation client

Remarquez, grâce aux données sur les profils des clients issus de différentes régions géographiques, le groupe Multi-Prêts peut développer d’autres produits. C’est ainsi que l’entreprise a déjà lancé une gamme de produits d’assurances pour le Québec. Ailleurs au Canada, ce sont cinq cartes de crédit avec remises en argent qui ont été développées, fait souligner le conférencier. D’ici trois ans, tous les clients de Multi-Prêts pourront bénéficier de l’ensemble des services offerts par le groupe.

Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), le consommateur canadien achètera en moyenne 5 maisons au cours de sa vie. « Notre défi est d’être présent pour chacune de ces occasions. En développant d’autres produits financiers, nous augmentons nos chances de demeurer en contact avec nos clients », poursuit M. Di Pancrazio.

Enfin, Multi-Prêt, soutient M. Di Pancrazio, dispose d’un avantage non négligeable sur les autres grandes institutions canadiennes. « Malgré notre expansion pancanadienne, on demeure encore une PME. Ce qui nous donne la chance d’être massivement plus agile pour développer et tester nos outils », conclut Dino Di Pancrazio.

Poussez plus loin la réflexion lors du Salon Connexion sur la transformation numérique le 18 et 19 avril 2018.

 

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

54% des entreprises en TI utilisent des messages textes pour embaucher

09:31 | Pascal Forget

Pas moins de 54% des entreprises canadiennes en TI utilisent des messages textes dans le processus d’embauche.

À surveiller : Microsoft, CHP et Rogers

Que faire avec les titres de Microsoft, CHP et Rogers? Voici quelques recommandations d’analystes.

Facil'iti - une solution prête à l'emploi pour rendre son site web plus accessible

10:29 | Pascal Forget

Pour les personnes avec un handicap visuel, auditif ou moteur, la navigation web n’est pas toujours simple.