Et si Equifax avait eu la blockchain?

Publié le 13/10/2017 à 17:09

Et si Equifax avait eu la blockchain?

Publié le 13/10/2017 à 17:09

DOSSIER TRANSFORMATION NUMÉRIQUE - Depuis près de dix ans, la technologie blockchain a intimement été liée au milieu financier en raison du système bitcoin. «Ce n’est pourtant que la pointe de l’iceberg, avertit Louis Roy, associé et leader de la pratique Blockchain chez Raymond Chabot Grand Thornton. Cette technologie va bouleverser de multiples industries. À commencer par la nôtre, le secteur comptable.»

Louis Roy était l’un des animateurs de la classe des maîtres consacrée à la compréhension de la blockchain. Cet atelier était organisé dans le cadre des activités de la conférence Forum TI, présentée par les Événements Les Affaires, le 12 septembre dernier.

La blockchain, a-t-il poursuivi, va métamorphoser le système comptable qui repose sur des bases de registres et de contrôles qui datent du Moyen Âge. Cette technologie, qui utilise la cryptographie, vient désormais corroborer qui est le propriétaire et le détenteur d’un élément numérique.

«C’est en quelque sorte un registre de la vérité comme si on avait un notaire à côté de nous en temps réel pour valider toutes nos transactions. Du coup, ce procédé va considérablement modifier nos façons d’auditer. Notre travail actuel repose principalement à valider des opérations transactionnelles. L’introduction de la blockchain dans notre secteur aura conséquemment un impact direct sur les frais de tenue de livres et de comptabilité qui seront révisés à la baisse», a indiqué Louis Roy devant l’auditoire de l’atelier.

Transformation numérique

Auditeur, un métier en voie de disparition?

La blockchain fera-t-elle pour autant disparaître le métier d’auditeur? «Notre profession va forcément changer d’ici les 5 à 10 prochaines années, a reconnu M. Roy. Nos talents devront être exploités autrement. Il faudra sans doute développer des procédés de certifications et d’assurances pour s’ajuster.  Cela dit, on prévoyait la disparition de Postes Canada avec l’arrivée d’Internet. Non seulement la société d’État existe toujours, elle n’a jamais livré autant de colis.»

Une communauté blockchain 100% montréalaise

Pour ne justement pas rater le bateau et participer activement à la révolution que va entraîner la blockchain dans plusieurs secteurs, RCGT s’est associé avec trois experts de la cryptographie ( Jonathan Hamel, Francis Pouliot et Vincent Gauthier) pour créer Catallaxy. Situé à Montréal, ce centre d’expertise blockchain investira dans la recherche, le développement, la formation et la commercialisation de la technologie blockchain. Un espace «Blockhouse» doit d’ailleurs voir le jour au printemps prochain afin de réunir sous un même toit les experts en développement et protocole Blockchain. «Et nous sommes chanceux à cet égard. Montréal est la 2e ville en Amérique du Nord, après Boston, qui détient la plus vaste communauté universitaire qui regroupe des experts en cryptographie appliquée et mathématique», a tenu à préciser  M. Roy.

Qui profitera de la blockchain?

Quels seront les autres secteurs que révolutionnera la blockchain? Louis Roy cite celui du droit, également tout ce qui touche la notion d’identité personnelle, la traçabilité des aliments, les droits d’auteur, les chaînes d’approvisionnement ainsi que les dossiers médicaux.

Des états américains, a-t-il souligné, comme l’Arizona et le Delaware reconnaissent désormais les transactions blockchain sur le plan légal. La France est devenue le premier pays européen qui a adopté un environnement législatif sur la blockchain. En Colombie-Britannique, le British Columbia Securities Commission (BCSC) est devenu le premier organisme régulatoire au pays à accepter un fonds d’investissement canadien enregistré bitcoin. Et la U.S. Commodity Futures Trading Commission (CFTC) vient d’approuver la mise sur pied d’un échange de produits dérivés reliés à bitcoin.

Les entreprises devront y trouver leur compte

«Remarquez, il n’est pas garanti que tous les secteurs de l’économie y trouveront leur compte», a tenu à ajouter Francis Pouliot, responsable de la recherche et des actifs au sein de l’équipe de Catallaxy. Plusieurs entreprises, a-t-il mentionné, devront éventuellement se poser cette question: En quoi la blockchain sera-telle économique et efficace pour mon entreprise? Il faudra qu’elles analysent à quel point la technologie sera compatible avec leur procédé avant qu’elles ne se lancent dans quelques projets que ce soit.

Francis Pouliot estime d’ailleurs qu’il est encore trop tôt pour les PME de percevoir l’utilité d’insérer la blockchain au sein de leur processus. «Pour que cette techno soit efficace, elle doit être implantée au sein d’un large réseau. En revanche, les grandes entreprises, elles, ont tout intérêt à suivre de près l’évolution de la blockchain et commencer à réfléchir comment cette technologie va influencer leur système de comptabilité, leurs chaînes d’approvisionnement ou encore leur distribution», a-t-il indiqué.

Enfin, qui va réellement gagner avec la blockchain? «La société. Les consommateurs vont grandement en apprécier le volet sécurité, a conclu Louis Roy. Il suffit de citer le récent cas d’Equifax. Un système de registre blockchain aurait pu empêcher les pirates informatiques de s’emparer des données personnelles qui figurent aux dossiers de crédit de plus de 143 millions d’Américains, de Canadiens et de Britanniques.»

Poussez plus loin la réflexion lors du Salon Connexion sur la transformation numérique le 18 et 19 avril 2018.



image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Blockchain et notaires: une symbiose possible?

29/04/2019 | Francis Nadeau

BLOGUE INVITÉ. La technologie blockchain permet de créer des contenus horodatés, infalsifiables et perpétuels.

Petit à petit, la blockchain se fraye une voie dans l'économie réelle

18/04/2019 | AFP

Et ce même si « en 2018, le marché des cryptoactifs a perdu 85 % de sa valeur ».

À la une

Hypothèque: les prêteurs alternatifs gagnent du terrain

Les consommateurs qui se tournent vers des prêteurs alternatifs ont des profils plus risqués affirme la SCHL.

Trois comportements qui peuvent faire de l'introverti un meilleur patron aux yeux de l'extraverti

11:22 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. L’introverti a un style de gestion qui a un impact majeur auprès de ses subordonnés.

Vos données personnelles ne vous appartiennent déjà plus!

BLOGUE INVITÉ. On s'insurge d'être à risque de fraude, mais on permet à des entreprises d'épier nos moindres gestes.