Palisade: pour que vos courriels ne soient pas indésirables

Publié le 08/02/2024 à 14:00

Palisade: pour que vos courriels ne soient pas indésirables

Publié le 08/02/2024 à 14:00

Par Emmanuel Martinez

David Charbonneau de Boreal Ventures avec Samuel Chenard, président de Palisade, et Ian Bussières, directeur de la technologie de Palisade. (Photo: Palisade)

Une fois envoyé, le courriel se rend-il vraiment à destination? La start-up montréalaise Palisade veut s’assurer que les messages de votre entreprise aboutissent au bon endroit.

Elle estime que 97% des domaines sont dotés d’infrastructure inadéquate pour maximiser la livrabilité des courriels.

Elle a donc obtenu 1,5 million de dollars en financement, dont 1 million de Boreal Ventures, afin de mettre sur pied une application qui s’assure que vos courriels respectent tous les protocoles informatiques. Née l’an dernier, l’entreprise en phase d’amorçage croit que les nouvelles exigences de Google, Apple, Yahoo et d’autres pour contrer les pourriels et l’hameçonnage font en sorte que les protocoles liés aux courriels de nombreuses entreprises ne sont plus à jour. Ceci veut dire que les risques qu’un courriel aille directement dans la boite des messages indésirables sont plus élevés qu’avant, même s’il provient d’une source légitime.

«Nous avons estimé qu'il y aurait plus de besoins et plus de complexité pour la conformité de l'infrastructure des courriels, a déclaré Samuel Chenard, président et chef de la direction de Palisade. L'infrastructure est toujours configurée manuellement comme dans les années 90. Nous sommes là pour changer cela.»

Palisade a dévoilé la première version de son outil de score de livrabilité des courriels qui permet à une entreprise de faire un premier diagnostic sur l’architecture de ses messages électroniques. Elle espère d’ici un an créer un logiciel qui se concentre sur la configuration DNS, la surveillance de la livrabilité et la conformité des logos et de la vérification de l’identité de celui qui envoie le message (connu en anglais sous le terme «Brand Indicators for Message Identification (BIMI)»).

La jeune pousse soutient qu’il est compliqué pour une entreprise de bien arrimer les protocoles des courriels.   

«Il s'agit de soulager les fondateurs et les opérateurs de cette tâche fastidieuse, leur permettant d'envoyer des courriels en toute tranquillité d'esprit, dit Samuel Chenard. Nous allons automatiser la configuration de l'infrastructure et créer un score de livrabilité des courriels, semblable à un score de crédit, basé sur divers points de données provenant de tests continus. Chaque semaine, vous recevrez votre score pour vous assurer que tout fonctionne correctement. S’il est affecté, vous recevrez immédiatement une alerte, et nous réglerons le problème ou nous vous donnerons des recommandations.»

Palisade vise particulièrement les entreprises pour qui la sécurité est essentielle, tels les banques ou les assureurs, ainsi que celles qui se servent du courriel comme outil de marketing.

Elle dit avoir déjà plusieurs clients payants pour son produit bêta. Elle espère atteindre la barre du million de dollars en revenus récurrents annuels d'ici la fin de l’année.

Sur le même sujet

Le bébé de ChatGPT et Shopify est Québécois

13/05/2024 | Emmanuel Martinez

Ursa Marketing a lancé un agent conversationnel basé sur l’IA qui permet aux entreprises de comprendre leurs clients.

Temu, la plateforme entre Amazon et Shein à la croissance fulgurante

06/05/2024 | AFP

Lancée en septembre 2022 aux États-Unis, la plateforme chinoise a désormais des activités dans 59 pays.

À la une

Le Québec pâtira-t-il de la guerre commerciale verte avec la Chine?

17/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Les producteurs d’acier craignent que la Chine inonde le marché canadien, étant bloquée aux États-Unis.

Bourse: Wall Street finit en ordre dispersé, le Dow Jones clôture au-dessus des 40 000 points

Mis à jour le 17/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé.

À surveiller: AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed

17/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed? Voici des recommandations d’analystes.