L'IA pour promouvoir l'inclusivité et la diversité dans la technologie

Publié le 20/02/2024 à 14:57

L'IA pour promouvoir l'inclusivité et la diversité dans la technologie

Publié le 20/02/2024 à 14:57

Par Courrier des lecteurs

(Photo: courtoisie)

Un texte de Myriam Gafarou, associée, codirectrice nationale, Réseau Accès-entrepreneurs, EY Canada

 

COURRIER DES LECTEURS. Après des collaborations en 2018 avec les lauréats du prix Nobel de la paix Malala Yousafzai et l’ancien vice-président Al Gore, Thierry Lindor a conclu un partenariat avec la Fondation Obama pour ses séries Influence MTL et Influence TO. 

Entrepreneur issu de la communauté noire, Thierry Lindor a lancé cette série de séminaires à Montréal, afin de mettre en place une plateforme inclusive servant à l’échange de connaissances entre entrepreneurs. Devant cette occasion qui pouvait changer sa vie, mais tout en étant aux prises avec un important problème de financement, Thierry Lindor a décidé de vendre sa maison pour financer cette série d’activités! 

Ses amis étaient stupéfaits. Habituellement, les membres de son réseau faisaient les choses de manière différente, notamment en sollicitant des fonds de départ auprès des membres de leur famille ou en demandant des subventions. En réfléchissant au fait qu’il était peu exposé à de telles sources de financement, Thierry Lindor a pris conscience des disparités systémiques qui exacerbent l’écart de richesse entre des personnes comme lui et leurs semblables blancs. 

«Il y a beaucoup d’argent dans le monde, mais souvent, le principal obstacle qui se dresse devant les entrepreneurs de la communauté noire, c’est de savoir comment y accéder», indique Thierry Lindor. 

 

Nuire à l’innovation et à la croissance

Ce n’est pas un secret que le réseautage et que l’accès aux capitaux, au mentorat et aux connaissances sont au cœur de la réussite, de l’innovation et de la croissance économique de toute entreprise. Mais si seulement quelques entreprises y ont accès, on finira par nuire à l’innovation et à la croissance. 

À l’heure actuelle, Thierry Lindor mène des efforts visant à aider des entrepreneurs sous-représentés à connaître de la croissance et à prendre de l’expansion au moyen de Happly.ai. Au moyen de cette plateforme axée sur l’intelligence artificielle (IA), l’entreprise souhaite établir des ponts entre les entrepreneurs et les possibilités de financement personnalisé offertes par diverses organisations, tout en ayant recours à l’IA pour remplir automatiquement les demandes de subvention et corriger leurs erreurs. 

Des plateformes comme Happly.ai contribuent à l’élimination des obstacles, à l’accroissement de la sensibilisation et au renforcement de la littératie financière. Ce faisant, un plus grand nombre d’entrepreneurs de la communauté noire peuvent avoir accès aux nombreuses ressources liées aux subventions et au financement, ce qui leur permet non seulement de faire leur entrée sur le marché, mais aussi d’investir stratégiquement dans les technologies transformatrices et émergentes nécessaires à la réussite dans le contexte d’affaires actuel.

 

L'intelligence artificielle à la rescousse?

Bien entendu, cela comprend les investissements dans l’IA, qui a suscité un vif intérêt lors du récent Forum sur la croissance stratégique d’EY, un événement qui réunit des leaders d’entreprise et des entrepreneurs de partout dans le monde dans le cadre de discussions portant sur des défis qui façonnent l’avenir de l’économie mondiale. 

Les participants ont insisté sur le fait qu’il est urgent de tirer parti de l’IA afin de renforcer l’utilisation des données, d’accroître la productivité et de faciliter la prise de décisions éclairées tout en faisant preuve de transparence pour améliorer les initiatives sur le plan de la culture et de l’inclusion. 

C’est exactement ce que fait Workind. Fondée par Farnel Fleurant, entrepreneur de la communauté noire établi à Montréal, Workind tire parti des données et de l’IA afin d’aider ses clients à prendre soin de leurs employés au moyen d’une plateforme numérique offrant des services en santé, bien-être et perfectionnement professionnel. Sur le plan opérationnel, l’IA contribue à la diversification de la chaîne d’approvisionnement et à l’accroissement de l’attraction et de la rétention des talents.

«Notre prochain objectif consiste à aligner notre plateforme sur les besoins des membres des communautés multiculturelles au Canada, explique Farnel Fleurant. À l’aide de l’IA, nous explorons diverses solutions afin d’établir des critères liés à l’intersectionnalité dans les données des utilisateurs, ce qui nous permet de personnaliser notre offre afin de répondre aux besoins particuliers des gens qui pourraient s’identifier à la fois comme personne noire, femme et nouvel arrivant.»

Thierry Lindor et Farnel Fleurant, participants au Réseau Accès-entrepreneurs d’EY, sont des exemples de la façon dont les entrepreneurs peuvent exploiter la puissance de l’IA afin de répondre à divers besoins d’affaires, tout en contribuant à l’élimination des obstacles systémiques, créant ainsi un écosystème plus accessible et inclusif pour tous.

Thierry Lindor et Farnel Fleurant (Photos: courtoisie)

Démocratiser l'IA

De toute évidence, l’IA est un outil puissant. Mais il faut des ressources considérables pour faire face aux coûts élevés qui permettent de déployer le plein potentiel de cet investissement — des capitaux auxquels les entrepreneurs et petites entreprises de la communauté noire n’ont pas toujours accès. Bien que l’accès aux plateformes d’IA ait augmenté, la démocratisation de ces outils doit être accélérée afin de donner à tous les entrepreneurs une chance égale de faire preuve d’innovation. Mais cette accélération doit être menée par des décideurs issus de la diversité qui reflètent celle de la population qu’ils servent. 

«Nous sommes à l’aube d’une période charnière. Alors que l’IA s’intègre de plus en plus à tous les aspects de notre société, il est essentiel que nous mettions la diversité des voix au cœur des préoccupations, affirme Farnel Fleurant. Sur la voie de la démocratisation de l’IA, il est essentiel de veiller à ce que tous aient leur mot à dire dans la prise de décisions afin de réaliser des progrès significatifs et durables.»

Ce faisant, nous faciliterons la réduction des obstacles liés à l’arrivée et à la transformation des entrepreneurs de la communauté noire et d’autres entrepreneurs sous-représentés, dont les contributions sont essentielles à l’économie de l’innovation de notre pays.

L’atteinte de cet objectif nécessitera un travail acharné et une vigilance collective.

Le moment est venu d’agir!

Sur le même sujet

Le repreneuriat a plusieurs visages

Édition du 10 Avril 2024 | Emmanuel Martinez

REPRENEURIAT. Six propriétaire de PME sur dix ont l'intention de vendre ou de céder leur entreprise d'ici dix ans.

Femmes immigrantes: des talents cachés derrière des barrières systémiques

16/03/2024 | Marine Caleb

PÉNURIE DE TALENTS. Pourtant, elles arrivent la valise pleine de talents et d’expérience.

À la une

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour à 19:27 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.

Bourse: les gagnants et les perdants du 12 avril

Mis à jour à 19:29 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.