Comment assurer la sécurité de ses données?

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Avril 2019

Comment assurer la sécurité de ses données?

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Avril 2019

[Photo: Kaitlyn Baker / Unsplash]

TRANSFORMATION NUMÉRIQUE — Les données sont un nouvel or noir qui attise les convoitises, parfois malveillantes. Selon Statistique Canada, une entreprise canadienne sur cinq a ainsi été touchée par une cyberattaque en 2017.

En conséquence, ces dernières auraient dépensé 14 G $ en cybersécurité la même année (embauche de personnels, sous-traitance, achat de logiciels et de matériels ou mesures de prévention).

«Il faut investir de 5 % à 10 % de son budget informatique en sécurité, conseille José Fernandez, spécialiste en sécurité informatique et professeur à Polytechnique Montréal, voire plus si le risque réputationnel ou financier est important».

Pour lui, les PME doivent faire appel à des consultants spécialisés pour gérer ce risque. «Il n'existe pas de manuel à suivre, la menace change constamment. La sécurité informatique doit être vue comme une dépense récurrente et non comme un investissement en capital. C'est un peu comme une police d'assurance.» Toutes les entreprises sont concernées : le cybercrime de masse ne cible en effet pas ses victimes et agit de manière aléatoire. «À partir du moment où on collecte des données, on est toutefois plus à risque», prévient Yan Lacoursière, conseiller en prévention des sinistres assurances des entreprises chez Intact Assurances, lors d'un atelier sur le sujet, en mars dernier.

Ses conseils ? Faire une sauvegarde régulière de ses données, se former continuellement et... mettre à jour ses logiciels ! «Avoir des antivirus à jour permet de se protéger contre la majeure partie, si ce n'est la totalité des logiciels malicieux utilisés pour la fraude !», complète Gabriel Tremblay, président de la start-up montréalaise Delve Labs. «On parle d'un enjeu de compétitivité en matière d'innovation, ajoute M. Fernandez. Notre économie du savoir, surtout en haute technologie, est sous menace».

Sur le même sujet

À la une: chapeau les PDG!

Édition du 25 Novembre 2020 | Les Affaires

Avec son nouveau concours, Les Affaires salue les PDG inspirants qui ont relevé les défis de cette année intense.

De Marque a soif d’international

Édition du 25 Novembre 2020 | Catherine Charron

Au cours des dernières années, le spécialiste de la distribution de contenu numérique ­De ­Marque a crû au rythme de ...

OPINION À la une: l'altruisme a de la valeur
Édition du 11 Novembre 2020 | Les Affaires
À la une: ces PME qui sont loin de reposer en paix
Édition du 28 Octobre 2020 | Les Affaires
Cerveaux et entreprises se rencontrent
Édition du 28 Octobre 2020 | Karl Rettino-Parazelli

À la une

Hausse des émissions de GES au Canada en 2019

Il y a 32 minutes | La Presse Canadienne

Les dernières données démontrent que ces niveaux d’émissions sont plus proches de ce qu’ils étaient en 2005.

Sobeys ramène la «prime confinement»

Par exemple, un employé qui travaille une semaine de 40 heures gagnerait une prime de 100 $ pour cette période.

Ottawa ne peut dire si MindGeek est une entreprise canadienne

Il y a 42 minutes | La Presse Canadienne

Bien que l’entreprise soit établie à Montréal, elle a des activités dans le monde entier.