Savoir céder sa place

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Novembre 2014

Savoir céder sa place

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Novembre 2014

slide-image

Jean-Denis Lampron

Entreprise : Rose Drummond

Relève : sa fille, Amélie Lampron, et le conjoint de celle-ci, Emmanuel Bertrand.

[Photo: Jérôme Lavallée]

Jean-Denis Lampron
slide-image

Bernard Bélanger

Entreprise: Premier Tech

Relève : son fils, Jean Bélanger.

[Photo: Jérôme Lavallée]

Bernard Bélanger
slide-image

Pierre Carrier

Entreprise : Maison Carrier Besson

Relève : son fils, David Carrier.

[Photo: Jérôme Lavallée]

Pierre Carrier
slide-image

Jean-Yves Roy

Entreprise : Groupe SMR

Relève : sa fille, Julie Roy.

[Photo: Jérôme Lavallée]

Jean-Yves Roy
slide-image

Guillaume St-Amour

Entreprise : Boulangerie St-Donat

Relève : sa fille, Marie-Ève St-Amour.

[Photo: Jérôme Lavallée]

Guillaume St-Amour
slide-image

Pierre Jean

Entreprise : Construction Albert Jean

Relève : ses trois enfants, Pierre- Albert, Patricia et Sébastien Jean.

[Photo: Jérôme Lavallée]

Pierre Jean
Lâcher prise

Les échanges entre les cédants ont aussi mis en évidence combien il est ardu de laisser les commandes d'une entreprise qu'on a bâtie. «Ce qui m'allume, c'est développer, dit Guillaume St-Amour qui joue désormais un rôle de coach auprès de sa fille en plus de s'occuper des projets spéciaux. Je viens de gérer un projet d'agrandissement, et maintenant qu'il est terminé, je vis un vide. Je ne suis pas prêt à jouer au golf ! Ma fille, elle, est de plus en plus prête à ce que je ne m'occupe plus de rien. Mon bébé, je dois le laisser à la relève...»

Pierre Jean, de Construction Albert Jean, remarque que le transfert comporte deux dimensions : le temps nécessaire pour préparer la relève et le temps qu'il faut à l'entrepreneur pour céder sa place. «La relève est là, mais elle doit souvent attendre. Elle est prête à prendre la place, mais l'autre n'est pas encore prêt à la céder.»

«Il y a un deuil à faire, souligne Jean-Denis Lampron, de Rose Drummond. Il faut apprivoiser son nouveau rôle dans l'entreprise, mais aussi se trouver d'autres occupations.» Il est pour sa part diacre permanent en plus d'être engagé dans l'organisme Développement et Paix. En entendant cela, Guillaume St-Amour raconte qu'il s'est investi dans un projet de boulangerie en Haïti, mais que le tout s'est terminé en queue de poisson. «Je dois trouver autre chose.»

Jean-Yves Roy, qui a passé le flambeau en 2013, est réaliste : «Les gens qui faisaient partie de mon état-major sont tous à peu près de mon âge et ils ont pris leur retraite cette année ou la prendront l'an prochain. C'est vraiment la relève de la garde qui est en train de se faire. Et puis, à partir du moment où tu as cédé la direction, tu ne peux pas arriver puis dire aux employés quoi faire.»

Cliquez ici pour consulter le dossier Transfert d’entreprise

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Bourse: le Dow Jones termine en hausse de 2%

03/06/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le redémarrage économique des États-Unis stimule la bourse.

Titres en action: American Airlines, Lufthansa, Nissan, Warner Music

Mis à jour le 03/06/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Repousser les limites

BLOGUE INVITÉ. La pandémie a été un laboratoire d’expérimentation exceptionnel pour plusieurs entreprises.