Qui offrira le RVER au Québec?

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Septembre 2014

Qui offrira le RVER au Québec?

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Septembre 2014

Jusqu'ici, l'Autorité des marchés financiers a autorisé 10 firmes à administrer des régimes volontaires d'épargne-retraite. Tour d'horizon des joueurs en présence.


Cliquez ici pour consulter notre dossier : Tout savoir sur le RVER


MORNEAU SHEPELL: Différents canaux de distribution


Pour le moment, c'est l'un des deux gestionnaires de fonds d'investissement qui se lance dans le marché des régimes volontaires d'épargne-retraite (RVER). La firme, qui offre son RVER par sa filiale Morneau Shepell Gestion d'actif et des risques, se spécialise dans le conseil et l'impartition en matière de santé, d'aide aux employés, d'assurance collective et de retraite. Elle figure au premier rang des administrateurs de régimes de retraite au Canada avec quelque cinq millions de participants, selon Luc Grandchamp, associé à Montréal. «Plusieurs de nos clients n'ont pas encore de régime de retraite et nous tenions à leur proposer notre propre solution de RVER», dit-il.


Morneau Shepell les sollicitera par des communications écrites et par l'entremise de ses responsables de comptes. Mais elle veut également élargir sa clientèle en confiant la distribution de son nouveau produit à des courtiers.


Les fonds de placement de son RVER sont ceux de la Banque TD, sa partenaire dans le projet. Par ailleurs, la firme envisage d'offrir des services d'impartition de RVER aux institutions financières qui ne disposent pas de l'infrastructure nécessaire pour administrer ce type de régime.


FINANCIÈRE MANUVIE: Faire ses choix en ligne


La société de services financiers a beaucoup investi dans la technologie afin de simplifier les tâches administratives des entreprises, selon son vice-président régional, solutions retraite et assurance collective, Robert Tellier. «Les propriétaires de PME manquent de temps, et nous voulons alléger leur fardeau, dit-il. Avec notre RVER, tout ce qu'ils auront à faire, c'est nous fournir les coordonnées de leurs employés et nous nous chargerons du reste.»


Les employés pourront transmettre leurs choix en ligne. «Ils n'auront pas besoin de parler à leur boss pour ça», assure Robert Tellier. Ils auront accès à un site Web sécurisé pour établir et modifier leur taux de contribution, suspendre leurs cotisations, choisir leurs placements ou demander un retrait. Le système de Manuvie s'inspire de celui qu'elle a conçu pour le marché de Hong Kong où un régime de retraite similaire au RVER est en place depuis 14 ans. «Nous y sommes le deuxième plus important fournisseur, après la Banque de Hong Kong», souligne Robert Tellier.


Tous les fonds de placement du RVER de Manuvie sont à gestion indicielle (ou passive), avec une composante active. La gestion passive vise à dupliquer le rendement d'un indice donné plutôt que de chercher à le surpasser.


Cliquez ici pour consulter notre dossier : Tout savoir sur le RVER

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.