RVER: Les fournisseurs s'organisent pour se tailler un morceau de la tarte

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Septembre 2014

RVER: Les fournisseurs s'organisent pour se tailler un morceau de la tarte

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Septembre 2014

Un RVER en un clic

L'avènement des RVER donne lieu à une première : les entreprises pourront adhérer en ligne à un régime de retraite collectif sans même rencontrer un conseiller, si elles n'y tiennent pas. Une façon de faire qui bouleverse les habitudes de l'industrie. Aura-t-elle la faveur des employeurs ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais les conseillers auraient encore de beaux jours devant eux, s'il faut en croire les fournisseurs de RVER.

Bien que Manuvie ait mis la main sur le convoité nom de domaine rver.com, Robert Tellier estime qu'il y aura davantage de ventes avec des intermédiaires qu'en ligne. «La plupart des produits financiers sont vendus plutôt qu'achetés», note-t-il.

«La vente en ligne sera populaire, mais nous croyons que les PME aimeront être accompagnées par un conseiller dans cette démarche, dit quant à elle Renée Laflamme, vice-présidente, épargne et retraite collectives de l'Industrielle Alliance. Les PME ne sont pas des spécialistes des régimes de retraite et elles peuvent être rassurées de faire affaire avec un intermédiaire.»

D'ailleurs, l'assureur fera cet automne une tournée d'information auprès de son réseau de conseillers dédiés, des travailleurs indépendants qui ne vendent que ses produits. «Il faut bien les préparer à répondre à la demande, car ils se spécialisent habituellement dans les produits d'assurance et d'épargne individuels», indique Renée Laflamme.

L'Industrielle Alliance a aussi développé un site RVER pour les intermédiaires, en plus de celui destiné aux employeurs et aux épargnants. «On y trouve une boîte à outils pour accompagner les conseillers dans leurs démarches de prospection, explique Renée Laflamme. Ils ont accès notamment à un argumentaire de vente et à des modèles de lettres. Et ils peuvent remplir en ligne l'adhésion de leurs clients.»

L'achat en ligne, sans conseils, pourrait toutefois avoir la faveur des entreprises qui auront décidé de ne pas cotiser au bas de laine de leurs employés, selon Steeve Gagné. «Elles voudront simplement se conformer à la loi.»

Par ailleurs, en ce qui concerne la vente directe, Desjardins Assurances a un atout particulier : elle peut distribuer son RVER dans son réseau de caisses. «Nous sommes très présents auprès des PME, souligne Éric Filion. Dans certaines régions, nous sommes même les seuls sur le terrain ! L'avantage, c'est que les entrepreneurs pourront obtenir de l'information et de l'aide auprès de conseillers qui connaissent déjà leur entreprise.»

Cliquez ici pour consulter notre dossier : Tout savoir sur le RVER


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Le budget fédéral rate de 14 G $ la cible pour 2018-2019

C'est un troisième manque à gagner de plus de 10 milliards $ en autant d’années.

Les ventes manufacturières ont reculé en juillet au Canada

Des reculs ont notamment été observés du côté de la transformation des métaux et du secteur automobile.

À surveiller: WSP, Cascades et Boyd

Que faire avec les titres de WSP Global, Cascades, et Boyd? Voici quelques recommandations d'analystes.