Warner Bros s’attaque à un Airbnb inspiré du Seigneur des anneaux

Publié le 25/05/2021 à 11:03

Warner Bros s’attaque à un Airbnb inspiré du Seigneur des anneaux

Publié le 25/05/2021 à 11:03

Par La Presse Canadienne

(Photo: Catherine Charron)

TOURISME D'AFFAIRES ET D'AGRÉMENT. La propriétaire d’une maison rendant hommage au peuple des Hobbits dans la saga « Le Seigneur des anneaux », en location sur Airbnb, en Colombie-Britannique, a été contrainte d’en changer le nom après une menace de poursuite.

Christina Le Comte est devenue propriétaire du « Hobbit Mountain Hole » en 2020, en faisant l’acquisition d’un ranch dans la région de Thompson-Okanagan dans le sud de la province.

Elle affirme que Warner Bros, la société de divertissement qui a distribué la série de films « Le Hobbit », l’a contactée la semaine dernière pour la menacer d’une action en justice si elle ne modifiait pas le nom de sa demeure.

La propriété a maintenant été renommée « Second Breakfast Hideaway », un clin d’œil à l’amour d’un Hobbit pour de nombreux repas.

Christina Le Comte espère que cela suffira à dissuader le géant du divertissement de la traîner devant les tribunaux.

La compagnie de divertissement n’a pas donné suite à une demande de commentaire de La Presse Canadienne.

Mme Le Comte soutient que les gens louent sa propriété pour échapper au stress de la vie quotidienne.

« Cela donne vraiment aux gens un endroit où déconnecter, a expliqué Mme Le Comte en entrevue dimanche. Ce ne sont pas seulement de grands fans du “Seigneur des anneaux” qui viennent ici, ce sont des gens qui veulent s’évader. »

La maison est encastrée dans la terre, tout comme le célèbre « Cul-de-Sac » (« Bag End » en anglais) de la série. Elle comporte aussi des éléments de décoration et des meubles inspirés de l’œuvre fantastique.

La propriété se trouve dans un ranch appartenant à Christina Le Comte et son mari, sans aucune autre personne habitant aux alentours sur plusieurs kilomètres, ce qui ajoute au sentiment d’évasion, selon la propriétaire.

Quand elle a réalisé que cette menace de poursuite était bien réelle, Mme Le Comte savait qu’elle devait changer le nom de sa maison locative, raconte-t-elle.

« Il n’y a aucun moyen au monde que je puisse affronter ces gars-là », lance-t-elle.

Elle a l’intention de contacter Warner Bros pour informer ses représentants du changement de nom dans les prochains jours.

 

À la une

Appel aux candidatures: Chapeau les PDG!

20/07/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

Julien Depelteau, le résilient: contourner les nombreuses tuiles

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! Le patron de Flexpipe a su rebondir malgré toutes les tuiles qui lui sont tombées sur la tête.

Mélanie ­Paul, l'audacieuse: déployer son «Plan ­Sud»

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! L'entrepreneure innue a rebrassé ses cartes pour accélérer sa diversification.