10 idées pour dynamiser le tourisme: des transporteurs aériens à bas prix (1)

Publié le 07/05/2015 à 15:48

10 idées pour dynamiser le tourisme: des transporteurs aériens à bas prix (1)

Publié le 07/05/2015 à 15:48

Par Claudine Hébert

Les 10 idées: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 -10

Le transporteur aérien qui détient le plus grand nombre de parts de marché domestique aux États-Unis est Southwest, un transport à bas prix qui détient 17% des parts de marché. Il surpasse Delta, American Airlines, United et US Airways. « Pourquoi ce transporteur à bas prix n’atterrit-il toujours pas à l’aéroport Trudeau à Montréal? questionne Michel Archambault, professeur émérite à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal.» 

Il poursuit: « Pourquoi n’y a-t-il toujours pas de Jet Blue, d’Allegiant Air, deux autres transporteurs aériens à bas prix qui se posent aux aéroports de Plattsburgh et Burlington de l’autre côté de la frontière? » Selon cet expert en tourisme, l’absence de transporteur aérien à bas prix au pays constitue un obstacle pour attirer davantage de touristes nord-américains au Québec.

Du côté de l’Aéroport de Montréal, on ne cache pas être en discussion avec Southwest et Jet Blue au moins une fois par année. « Chaque fois, ces compagnies nous font part de leurs réticences face à Montréal : la langue ainsi que les nombreuses taxes, notamment sur la sécurité et l’essence », signale Christiane Beaulieu, vice-présidente Affaires publiques et communications chez ADM.

Mme Beaulieu reconnaît que la présence d’un transporteur à bas prix pourrait contribuer à faire progresser plus rapidement le trafic en lien avec les destinations américaines sans escales. Ce trafic, qui représente actuellement plus de 3,6 millions de passagers, a enregistré une hausse de 16% depuis 2010, tient-elle tout de même à préciser.

Selon une étude du Conference Board of Canada, réalisée en 2012, plus de 5 millions de Canadiens franchissent chaque année les douanes pour aller prendre un vol à bas prix aux États-Unis. Plus de 85% des passagers qui transitent par l’aéroport de Plattsburgh sont d’ailleurs originaires du Québec.

Deux start-up de l’ouest canadien comptent chacune lancer dès cet été un transport aérien « ultra bas prix », soit Jet Naked et Jetlines. Ce sont deux vétérans de l’aviation qui ont mis sur pied ces entreprises. Jet Naked est le bébé de Tim Morgan, un des cofondateurs de WestJet. Jetlines est pour sa part le fruit de David Solloway qui a notamment œuvré pendant près de 40 ans pour différents transporteurs aériens.

Les deux entreprises, qui veulent d’abord desservir le marché de l’ouest, comptent afficher des prix jusqu’à 60% plus bas que les deux principaux transporteurs canadiens, Air Canada et West Jet.

RETOUR AU DOSSIER

  1. Les transports aériens à bas prix
  2. Un crédit d'impôt pour passer ses vacances au Québec
  3. Abolir les taxes sur les ventes de vêtements
  4. Faire du vélo un levier touristique
  5. Miser sur le tourisme sportif
  6. Courtiser les "foodies"
  7. Profiter de l'essor du tourisme autochtone
  8. Peaufiner le produit croisière
  9. Faire bonne impression
  10. Quelques suggestions des gens d'affaires

image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Zoom sur le monde, nouveau rendez-vous dans Les Affaires

25/01/2020 | lesaffaires.com

Retrouvez votre rendez-vous géopolitique du samedi matin dans le journal papier:

Pris au piège? La nouvelle formule de Les Affaires

25/01/2020 | Catherine Charron

BALADO. Marine Thomas et Charles Desgroseilliers reviennent sur les décisions qui ont mené à cette nouvelle formule.

Nouvelle année, nouvelle formule

Édition du 22 Janvier 2020 | Marine Thomas

BILLET. Nous commençons 2020 sous le signe de la nouveauté, puisque le journal sort désormais 14 fois par année.