2. Québec, une localisation stratégique

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Septembre 2015

2. Québec, une localisation stratégique

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Septembre 2015

Par Claudine Hébert

Le Centre des congrès de Québec a attiré 17 événements internationaux en 2014. Il s’agit du deuxième résultat en importance après 2008.

Citée régulièrement comme l'une des plus belles villes de la planète - le vieux quartier figure sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO -, Québec se hisse aisément au 2e rang des villes favorites des organisateurs d'événements québécois.

Cliquez ici pour consulter le dossier Top 10 des villes de congrès

À l'instar de Tourisme Montréal, l'Office du tourisme de Québec ne recense plus le nombre d'événements de 50 nuitées et plus des établissements hôteliers de son territoire. Pour obtenir un aperçu de la fréquentation, nous avons joint six hôtels (Manoir Victoria, Delta, Hilton Québec, Château Frontenac, Château Mont-Sainte-Anne et Château Laurier) de la région. À eux six, ces établissements ont accueilli 550 événements. En additionnant les 160 événements tenus au Centre des congrès de Québec, on obtient au moins 710 événements à Québec.

En plus de disposer des infrastructures pour accueillir des événements de plus de 2 000 délégués, Québec occupe une position stratégique au coeur de la province. C'est la raison pour laquelle plusieurs organisations, dont la Fédération québécoise des municipalités (FQM), choisissent année après année de revenir dans la capitale nationale pour la tenue de leur congrès annuel en septembre.

«Il s'agit pour notre organisation du meilleur compromis pour limiter les déplacements des représentants de nos municipalités les plus éloignées», rapporte Marc-Antoine Fortin, responsable des communications à la FQM. Depuis plus de 20 ans, ce congrès annuel, qui attire plus de 2 000 congressistes, se déroule au Centre des congrès de Québec.

Tout comme Montréal, la ville de Québec a décidé de canaliser ses stratégies en tourisme d'affaires pour attirer davantage de congrès canadiens, américains et internationaux. Ce mandat a été confié à l'organisation Québec Destination affaires. «Ça ne change pas vraiment les choses pour nous, les hôteliers. On s'occupe déjà du marché québécois», explique Gina Cuglietta, directrice des ventes du Hilton Québec. En fait, poursuit-elle, cela limitera les risques de dédoublement du travail pour ce qui est du démarchage de la clientèle.

Différentes stratégies sont employées pour séduire les organisateurs : des tournées de familiarisation, des visites en entreprises et surtout un suivi minutieux du calendrier des activités des entreprises et des associations provinciales. «Il faut rester à l'affût et anticiper les moments où les organisateurs choisiront la prochaine destination de leur événement majeur», indique Marie-Josée Laflamme, directrice des ventes de l'hôtel Delta.

«Tout se fait à pied»

La concentration d'hôtels qui se trouvent à proximité ou au coeur du Vieux-Québec reste l'un des meilleurs arguments de vente de Québec auprès des organisations, ajoute Mme Laflamme. Elle précise que la localisation pèse pour plus de 60 % dans la décision des organisateurs qui choisissent Québec. «Ici, tout se fait à pied», insiste-t-elle.

Ann Cantin, porte-parole de Québec Destination affaires ainsi que directrice des communications au Centre des congrès de Québec, rappelle que le marché québécois représente une très grosse part du tourisme d'affaires à Québec. «Ça demeure le pain et le beurre de notre industrie. Ce sont des événements récurrents, contrairement aux événements internationaux qui, après une visite à Québec, ne reviennent pas de sitôt», explique-t-elle.

À ce propos, le Centre des congrès a attiré 17 événements internationaux en 2014. Il s'agit du deuxième résultat en importance après 2008, l'année du 400e anniversaire de la ville, qui avait récolté 23 événements internationaux.

Événements (50 nuitées et plus)

Plus de 710

Retombées économiques

260 M$ : Québec Destination affaires évalue que 20 % du 1,3 milliard de dollars de dépenses touristiques dont la région de Québec a bénéficié en 2014 découle du tourisme d'affaires.

Parc hôtelier

12 000 chambres sur l'ensemble du territoire

Importants événements à venir

  • International Conference on Image Processing, septembre 2015 : 1 200 congressistes
  • Congrès 2015 de la FQM, septembre 2015 : 2 000 congressistes
  • Risk and Insurance Management Society (RIMS) Canada, septembre 2015 : 1 400 congressistes

Bon à savoir

Le Musée national des beaux-arts du Québec comptera un quatrième pavillon avant la fin de 2016. Construit au coût de 103,4 M$, le pavillon Pierre-Lassonde pourra accueillir des événements de 10 à 1 500 personnes.

Le pavillon Pierre-Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec.

Cliquez ici pour consulter le dossier Top 10 des villes de congrès

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: mentorat, parrainage et coaching

Édition du 20 Juillet 2019 | Les Affaires

Conscientes de leur popularité auprès des employés, les entreprises multiplient les programmes de jumelage.

À la une: certifié Québec

Édition du 15 Juin 2019 | Les Affaires

Cette semaine, la naissance divers programmes de promotion d'achat local, comme la certification «Bien fait ici».

À la une

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

Fin des services au comptoir à la Laurentienne

Mis à jour à 15:32 | La Presse Canadienne

Les négociations avaient été acrimonieuses entre l’institution financière et la partie syndicale.