Titres les plus recommandés: Alimentation Couche-Tard regagne la confiance des investisseurs

Offert par Les Affaires


Édition du 26 Janvier 2019

Titres les plus recommandés: Alimentation Couche-Tard regagne la confiance des investisseurs

Offert par Les Affaires


Édition du 26 Janvier 2019

Par Dominique Beauchamp

N.D.L.R. Quels sont les titres québécois préférés des analystes ? Nous avons recensé le nombre de recommandations d'achat pour chacune des sociétés du Top 50 Les Affaires que nous publions à chaque numéro. Couche-Tard est parmi les plus recommandés avec 13 recommandations sur 13.

Symbole ATD.B
Cours au 17 janvier 2019 : 71,48 $
Variation en 2018 : +3,5 %
Cours cible moyen : 81,83 $
Gain potentiel : +14,5 %
Ratio cours/bénéfice prévu dans 12 mois : 15,4 fois
Rendement de dividende : 0,6 %

Le rebond de 35 % de l'action de Couche-Tard est un indicateur que les investisseurs reviennent à la société grâce à trois trimestres de solide croissance des ventes des dépanneurs comparables. Cette croissance n'a cependant pas entièrement recouvré la confiance de tous.

Plus de deux ans de déceptions ont laissé des traces, et des financiers restent sur leurs gardes.

Chris Li, de Macquarie Research, prévient que les plus récents résultats bénéficient en partie d'une conjoncture assez favorable.

Le plein emploi, la hausse des salaires et des marges élevées sur l'essence à la pompe donnent un bon coup de pouce aux dépanneurs américains, générateurs des deux tiers des profits bruts.

L'évaluation encore modérée du titre de Couche-Tard, à 15 fois les bénéfices, signale que le doute persiste quant à la capacité de l'entreprise de maintenir le rebond des ventes comparables après 2019 et de trouver d'autres acquisitions, explique Jim Durran, de Barclays.

Si la société confondait les derniers sceptiques, son titre pourrait regagner son évaluation historique de 17 fois, croit-il.

Malgré les résultats supérieurs aux attentes du deuxième trimestre, Irene Nattel, de RBC Marchés des Capitaux, n'a pas relevé ses prévisions, car le nouvel accent qui est mis sur la croissance interne exigera d'importants investissements.

Le rebond des ventes comparables a retenu l'attention en 2018, mais la société d'Alain Bouchard a aussi dévoilé ses nouvelles visées d'ici cinq ans, soit doubler son bénéfice d'exploitation.

Couche-Tard mise sur ses nouvelles initiatives en magasin, la notoriété accrue de l'enseigne Circle K, l'adoption des meilleures pratiques d'Holiday Stores, l'usage des données pour personnaliser les offres et les programmes de loyauté, et la hausse prévue de 11 % à 20 % de la part des aliments dans les ventes en dépanneur.

Alors que l'entreprise détient seulement de 5 % à 6 % du marché américain, les États-Unis restent son principal terrain de chasse pour les acquisitions. Couche-Tard pourrait aussi acheter le propriétaire de la licence Circle K, au Vietnam - qui exploite 298 dépanneurs -, pour prendre pied en Asie, croit Peter Skar, de BMO Marchés des capitaux.

M. Durran estime à 9 milliards de dollars américains sa capacité d'acquisition.

Recommandations d'achat : 13/13

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «DES TITRES QUÉBÉCOIS FORTEMENT RECOMMANDÉS»

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.