Banque TD et Banque Royale prolongent le télétravail jusqu'en 2021

Publié le 30/07/2020 à 15:47

Banque TD et Banque Royale prolongent le télétravail jusqu'en 2021

Publié le 30/07/2020 à 15:47

Par La Presse Canadienne
Une succursale de la Banque TD.

(Photo: LesAffaires.com)

La Banque Royale et la Banque TD affirment que la plupart de leurs employés travailleront de chez eux jusqu’à l’année prochaine pour ralentir davantage la propagation de la COVID−19.

Dans une note adressée au personnel de la banque, la directrice des ressources humaines de la Royale, Helena Gottschling, a indiqué que la plupart des employés travailleraient depuis le domicile au moins jusqu’en 2021.

Mme Gottschling a précisé qu’un très petit nombre d’employés de la région du Grand Toronto pourraient retourner dans les locaux de la banque à partir de la mi−septembre, mais que les autres devraient continuer à travailler à la maison.

La banque a indiqué qu’elle donnerait à ceux qui retournent au bureau un préavis d’au moins quatre semaines et qu’elle serait aussi flexible que possible avec les besoins des travailleurs.

La TD affirme que le personnel travaillant à domicile a également été informé qu’il ne reviendrait pas au bureau avant la fin de l’année civile. 

Cette décision intervient après que la Banque Scotia a informé les employés de son siège social de Toronto, qui travaillent actuellement à domicile, qu’ils pourraient continuer à le faire jusqu’en 2021. Toutes les grandes banques de la ville avaient accepté en mai, à la demande du maire John Tory, de garder leurs travailleurs à la maison pour l’été.

Sur le même sujet

SEC: la Banque Royale accepte de payer plus de 800 000$US

Selon la SEC, la Banque Royale a indûment alloué des obligations destinées aux clients institutionnels et aux courtiers.

Titres en action: Banque Royale, GSK, Next, Stellantis

Mis à jour le 17/09/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

L'action de Shaw pourrait reculer si l'entente avec Rogers échouait, dit un analyste

Il y a 57 minutes | La Presse Canadienne

Le cours de l’action de Shaw a reculé à environ 35,00 $ après qu’une lutte de pouvoir s’est installée au CA de Rogers.

C-B: Edward Rogers s'adresse à la Cour suprême pour faire valider son CA

Edward Rogers veut faire valider son CA. Sa mère et ses soeurs jugent le conseil illégitime.

La bataille pour le contrôle de Rogers se poursuit après une réunion controversée

Deux groupes prétendaient lundi avoir le contrôle de Rogers Communications.