La CAQ dévoile une nouvelle mouture du projet de troisième lien entre Québec et Lévis

Publié le 14/04/2022 à 13:28

La CAQ dévoile une nouvelle mouture du projet de troisième lien entre Québec et Lévis

Publié le 14/04/2022 à 13:28

Par La Presse Canadienne

Il n’y aura pas de voie réservée exclusivement au transport en commun. (Photo: La Presse Canadienne)

Pour relier les centres-villes de Québec et Lévis, le gouvernement Legault prévoit désormais construire deux tunnels, avec des voies réservées pour le transport en commun, mais seulement aux heures de pointe.

C’est ce qu’a confirmé jeudi le ministre des Transports, François Bonnardel, lors d’une conférence de presse pour présenter la nouvelle mouture du projet, à laquelle le premier ministre François Legault n’a pas participé.

Exit, donc, le projet présenté en grande pompe par le gouvernement caquiste en mai 2021, qui prévoyait un immense tunnel à deux étages évalué à 10 milliards de dollars (G$).

Cette nouvelle idée de forer, sous le fleuve Saint-Laurent, deux tunnels plus modestes représentera une économie pour les contribuables d’environ 3 G$, s’est félicité François Bonnardel.

Le coût du projet est dorénavant estimé à 6,5 G$.

Contrairement à l’ancienne mouture, certaines voies seront réservées aux autobus, mais pas en tout temps. Il n’y aura donc pas de voie réservée exclusivement au transport en commun.

On misera plutôt sur la gestion dynamique des voies, pour qu’au moins une voie soit réservée aux autobus pendant les heures de pointe, au cours desquelles les camions lourds n’auront pas accès au tunnel.

Le gouvernement Legault s’est toujours fait reprocher son incapacité à produire des études prouvant la nécessité d’un troisième lien à Québec, dont la facture sera refilée à tous les contribuables du Québec.

Jeudi, il a avancé que d’ici 2036, 36 800 déplacements interrives additionnels viendront empirer le trafic, qui a augmenté de plus de 20% en près de 20 ans sur les deux ponts vieillissants actuels.

Québec estime que dans une dizaine d’années, 143 000 véhicules par jour traverseront le pont Pierre-Laporte, alors qu’il a été conçu pour un débit quotidien de 90 000 véhicules et qu’on en enregistre 126 000 par jour.

Projet toujours aussi « absurde » et « néfaste »

En matinée, le député de Québec solidaire dans Jean-Lesage, Sol Zanetti, a déclaré que la Coalition avenir Québec «s’obstinait» à présenter un projet « d’élargissement d’autoroutes ».

En point de presse à l’Assemblée nationale, Sol Zanetti a qualifié le projet révisé de troisième lien de «ridicule, néfaste, absurde». «C’est un projet d’étalement urbain, d’augmentation du bilan de GES.»

Il déplore notamment l’abandon de la « seule affaire qui pouvait avoir le quart du millième d’une fraction de bon sens, c’est-à-dire le transport collectif ».

Pour la porte-parole libérale en environnement, Isabelle Melançon, il est évident que François Legault était absent «parce qu’il doit savoir lui-même que ça n’a aucun bon sens».

Avec ce projet «électoraliste», le gouvernement tente essentiellement de «sauver le siège d’Éric Caire», a pour sa part dénoncé le péquiste Pascal Bérubé.

En 2018, Éric Caire, qui est l’actuel ministre de la Cybersécurité et du Numérique, avait promis de démissionner si la CAQ reculait dans le dossier du troisième lien.

«Il n’y a aucun député qui va voir sa réélection valoir autant que lui», a ironisé Pascal Bérubé.

 

Sur le même sujet

À la une

À surveiller: Walmart, Lightspeed et Alimentation Couche-Tard

Que faire avec les titres de Walmart, Lightspeed et Alimentation Couche-Tard? Voici des recommandations d’analystes.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:40 | Refinitiv

Le bénéfice trimestriel de Deere en hausse et rejet dans une rivière d’eaux de résidus traitées des sables bitumineux.

Titres en action: Citigroup

Mis à jour il y a 41 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.