Faire jouer la diversité et l'inclusion c'est payant

Offert par Les Affaires


Édition du 14 Octobre 2020

Faire jouer la diversité et l'inclusion c'est payant

Offert par Les Affaires


Édition du 14 Octobre 2020

Par Les Affaires

(Photo: Konstantinos Hasandras pour Unsplash)

SPÉCIAL PME. Les dizaines de milliers de personnes qui manifestent ponctuellement contre le racisme partout sur la planète estiment que l'inclusion de gens d'origine et de croyances multiples constitue une richesse pour leur société. Plusieurs aspirent également à une plus grande intégration de personnes issues de tout le spectre de genre, ainsi que de celui des capacités physiques et intellectuelles, dans toutes les facettes de la vie collective.

Nombre de recherches confirment l'avantage de la diversité pour une entreprise, dont l'Enquête sur le milieu de travail et les employés de Statistique Canada. Pour chaque hausse de 1% de la mixité des genres, elle calcule en moyenne un accroissement de 3,5% du revenu et de 0,7% de la productivité. En matière diversité ethnoculturelle, elle dénote une croissance de 2,4% du revenu et de 0,5% de la productivité pour un accroissement de 1%.

Des PME québécoises ont compris depuis longtemps que la diversité constitue un atout pour les affaires. Elles ont su faire face à certains défis pour l'intégrer dans leur fonctionnement au quotidien et en retirent aujourd'hui de nombreux bénéfices.

Dans ce dossier spécial, Les Affaires donne la parole à des dirigeants de PME qui considèrent que la composition variée de leur équipe est un moyen de favoriser la croissance et l'innovation.

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Formation: ajustons «la loi du 1%», dit Luc Vachon

La question a été lancée lors du Forum sur la requalification de la main-d’œuvre et l’emploi.

Entrepreneuriat: les Autochtones ne luttent pas à armes égales

17/10/2020 | François Normand

ANALYSE. «J'ai l’impression de circuler sur une route où il n’y pas de sorties», dit un entrepreneur autochtone.

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.