Les promesses de l’hydrogène

Publié le 22/09/2016 à 04:45

Par Gaz Métro

L’hydrogène pourrait avoir un potentiel considérable qui commence à peine à être exploité. Levons le voile sur les façons dont il pourrait révolutionner notre approvisionnement en énergie, aussi bien pour le chauffage que pour le transport.


Tout comme l’électricité ou le gaz naturel, l’hydrogène est un vecteur d’énergie, autrement dit un véhicule qui permet de transporter l’énergie d’un endroit à un autre. Gaz pratiquement absent à l’état naturel sur Terre, on le retrouve surtout associé à de l’oxygène avec lequel il constitue de l’eau. C’est l’élément chimique le plus présent dans l’univers !


À l’heure actuelle, la méthode de production traditionnelle de l’hydrogène utilise les combustibles fossiles, comme le gaz naturel et le pétrole. Il est toutefois possible de l’extraire de façon plus propre en utilisant de l’électricité renouvelable. On peut ensuite réinjecter l’hydrogène dans le réseau de distribution de gaz naturel ou encore s’en servir comme carburant dans le secteur du transport. À ce titre, il présente un potentiel prometteur pour l’ère « après-pétrole », à laquelle il faudra inévitablement faire face.


Produire de l’hydrogène vert


L’hydrogène offre une solution avantageuse aux problèmes de stockage reliés aux énergies renouvelables produites en surplus, explique Matthieu François, conseiller en efficacité énergétique chez Gaz Métro.


À cet effet, il s’agit d’utiliser une ressource propre et renouvelable pour produire l’hydrogène. « À l’aide d’un courant électrique – provenant de l’hydroélectricité, de l’éolien ou du solaire par exemple –, on décompose les molécules d’eau par un processus d’électrolyse. De cette façon, on produit donc du gaz vert avec de l’électricité verte. Ensuite, on injecte cet hydrogène dans le réseau de distribution de gaz. Cette méthode permet d’interconnecter les réseaux électriques et gaziers, tout en évitant le gaspillage des surplus d’énergie renouvelable », indique M. François.


Cette approche se développe en Europe, où des distributeurs ont lancé des projets pilotes dans ce domaine. Au Québec, Gaz Métro y voit une excellente façon de verdir son réseau de distribution, facilitant ainsi la transition vers les sources d’énergies vertes.


De l’hydrogène dans son automobile


L’autre secteur dans lequel l’hydrogène pourra avoir un apport significatif est le transport. Des pas de géant ont ainsi été réalisés du côté des automobiles à hydrogène. « L’avantage majeur est qu’elles ont une plus grande autonomie que les automobiles 100 % électriques. Elles ne produisent aucun polluant atmosphérique, et les seuls rejets sont de l’eau », mentionne Matthieu François.


Pour remplir d’hydrogène le réservoir de ces automobiles, encore faut-il qu’il soit offert à la vente. La politique énergétique du Québec inclut donc une mesure à cet égard. Ainsi, le gouvernement mettra en place un projet pilote de stations multicarburants qui s’étendra à l’échelle du Québec d’ici 2030. Après cette date, toute nouvelle installation ou projet visant à moderniser une station d’essence existante devra proposer une offre multicarburant. Assurément, un bon coup de pouce pour l’environnement !

Le savoir d'entreprise c'est quoi ?

Par l'intermédiaire du Savoir d'entreprise, Les Affaires souhaite offrir à ses lecteurs des connaissances de pointe provenant d'organisations désireuses de partager leur expertise.

Les contenus sont produits par le Service de contenu Les Affaires en collaboration avec l'organisation. Notez qu'à aucun moment, les journalistes de Les Affaires ne participent à la rédaction de ces articles. Pour plus d'information sur ce produit, veuillez communiquer avec

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.