Le prochain grand chantier ?

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Septembre 2016

Le prochain grand chantier ?

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Septembre 2016

Par Pierre Théroux

[Photo : Bloomberg]

D'ici 2020, Hydro-Québec tentera de déterminer son prochain grand projet hydroélectrique après la mise en service des centrales de la Romaine-3 (2017) et de la Romaine-4 (2020). L'entreprise, qui entamera sous peu des études préliminaires, entend cibler quatre ou cinq sites potentiels sur le territoire du Plan Nord.

À lire: La croissance d'Hydro-Québec passe par l'international

«C'est important d'évaluer des sites et d'être prêt à démarrer des projets si les besoins de consommation au Québec, ou d'exportation, nécessitent plus de puissance», explique le pdg, Éric Martel.

Pierre-Olivier Pineau, de HEC Montréal, juge qu'il est de plus en plus difficile de justifier la construction de nouveaux barrages au Québec, où il y a suffisamment d'énergie. D'autant que les initiatives en efficacité énergétique vont continuer à réduire les besoins en puissance. «Déterminer des sites, c'est bien, c'est facile et ça n'engage à rien. Mais en raison de la baisse des coûts des énergies éolienne et solaire, pour lesquelles on peut construire des parcs en moins de temps, c'est difficile de se lancer dans de tels projets», précise-t-il.

D'ici l'horizon 2020, Hydro-Québec entend néanmoins continuer à investir annuellement quelque 3,8 G$, soit en moyenne le même montant annuel dépensé pendant la période 2009-2015. «On est le plus important investisseur du Québec», souligne M. Martel, qui mentionne le rôle que joue la société d'État dans la croissance économique du Québec.

Ces sommes seront notamment consacrées à terminer les chantiers de la Romaine, de même qu'à des travaux de réfection et d'entretien des installations.

Retour au dossier Spécial énergie : Objectif 2030

À la une

La crise climatique, un eldorado pour le monde des affaires

BLOGUE INVITÉ. Et si on faisait de la planète une « business »?

«Il est temps»: les jeunes veulent leur mot à dire pour sauver la planète

09:44 | AFP

Ce sont 400 jeunes, provenant de 200 pays, qui sont réunis à Milan pour élaborer leur vision de l'urgence climatique.

Bourse: Wall Street poursuit en baisse, les taux au plus haut en 3 mois

Mis à jour à 11:55 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto affichait toujours des rendements négatifs à la mi-journée.