ACEUM: des experts exhortent les entreprises à être vigilantes

Publié le 30/06/2020 à 14:13

ACEUM: des experts exhortent les entreprises à être vigilantes

Publié le 30/06/2020 à 14:13

Par La Presse Canadienne

(Photo: Sean Kilpatrick pour La Presse canadienne)

Des experts exhortent les entreprises de toute l’Amérique du Nord à rester vigilantes alors que l’accord Canada−États-Unis−Mexique (ACEUM) entre en vigueur mercredi.

L’ambassadeur américain au commerce, Robert Lighthizer, a déjà indiqué que l’administration Trump surveillerait la situation de près pour s’assurer que les agriculteurs et les fabricants américains profitent de tous les avantages du nouvel ALENA.

L’accord entre en vigueur dans un contexte familier: les menaces américaines de nouveaux tarifs de 10 % sur les exportations canadiennes d’aluminium, qui, selon M. Lighthizer, ont dépassé les niveaux acceptables au cours des derniers mois.

Le premier ministre Justin Trudeau a affirmé que l’aluminium du Canada était essentiel au sud de la frontière, où la capacité de fabrication existante ne peut répondre qu’à une fraction de la demande.

M. Trudeau affirme que les tarifs n’auraient pour effet que de faire grimper les coûts dans les deux pays et créeraient un frein à une économie américaine qui a du mal à se remettre de la pandémie de COVID-19.

Il soutient que l’accord de libre-échange protège la propriété intellectuelle, assure la sécurité des constructeurs automobiles et donne aux investisseurs l’assurance que le Canada aura un accès privilégié au marché américain pour les années à venir.

 

Sur le même sujet

Les producteurs laitiers sous gestion de l’offre attendent encore

Les sommes attendues pour contrer l’effet de l’ACEUM sont encore à être négociées.

Mexico freinera les exportations d'acier vers les États-Unis

05/11/2020 | AFP

Ce régime de surveillance des exportations vise à empêcher le transbordement de produits d'autres pays via le Mexique.

À la une

Loi 101: aidons les PME à mieux intégrer les immigrants

10/04/2021 | François Normand

ANALYSE. «Le renforcement de la loi 101 ne doit pas alourdir le processus administratif des PME de 25 à 49 employés.»

Faites le choix d'améliorer la qualité de votre portefeuille

09/04/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Pourquoi ne pas choisir nos investissements boursiers selon des critères de sélection?

Créer de la valeur grâce à la responsabilité sociale et environnementale

Mis à jour le 08/04/2021 | lesaffaires.com

LIVRE BLANC. Les pratiques responsables sont loin d’être uniquement l’apanage des grandes entreprises.