Comment peut-on amadouer le crédit?


Édition du 23 Septembre 2020

Comment peut-on amadouer le crédit?


Édition du 23 Septembre 2020

Par Catherine Charron
Un animal qui s'approche prudemment d'un humain

(Photo: Chris Henry pour Unsplash)

BALADO SE TIRER D'AFFAIRES. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises, pour qui les ventes ne sont pas toujours au rendez-vous, contrairement aux frais fixes.

Plusieurs aides financières leur ont été offertes, mais ce ne sont pas tous les entrepreneurs qui les ont acceptés les yeux fermés. Pour certains, en effet, le crédit n’a rien d’un moyen de financement alléchant. Et s’il fallait simplement apprendre à l’apprivoiser?

Et qu’en est-il pour ces entreprises en démarrage qui cherche simplement à obtenir du financement et qui ne trouve pas créancier? Certaines options s’offrent heureusement à elles.

Dans cet épisode de Se tirer d’affaires, l’expert en financement et comptable Vincent Beaulieu-Demers de chez Bilan inc. rencontre Annie Contant de Copie Rapide Montréal et Vincent Younan de Cooldel pour parler de leurs difficultés liées au crédit.

Apprenez enfin pourquoi les institutions financières donnent l’impression qu’elles n’accordent des prêts qu’à ceux qui ont les moyens de garantir l’investissement.

Ce balado produit par Les Affaires est animé par Catherine Charron et réalisé par Virage Sonore grâce au soutien de la Banque Nationale.

Écoutez les autres épisodes sur Spotify, ou Les Affaires.

 

À la une

Les nouvelles du marché

08:33 | Refinitiv

Résultats encourageants pour les Banques canadiennes, Coronavirus, Enbridge, Cyberlundi, les télécoms européennes.

Identifier la maltraitance financière

Édition du 10 Novembre 2021 | Jean-François Venne

COMPTABLE ET LITTÉRATIE FINANCIÈRE. L'Ordre des CPA croit qu'il faudrait améliorer les conditions de détections...

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Mis à jour à 07:59 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Rebond des marchés, mais des incertitudes sanitaires et monétaires demeurent. Wall Street prévue en hausse.