Vers une autoroute verte transcanadienne ?

Publié le 08/11/2011 à 10:22

Vers une autoroute verte transcanadienne ?

Publié le 08/11/2011 à 10:22

Par Ulysse Bergeron

Traverser le Canada, d'Halifax à Vancouver, en voitures électriques en ayant la possibilité de faire le «plein d'électricité» à chaque 200 kilomètres. Trop beau pour être vrai? L'association Mobilité électrique Canada (MÉC) croit le contraire. Cet organisme qui fait la promotion du transport électrique souhaite paver la voie de ce qu'elle a déjà baptisé l'autoroute «verte» du Canada.


Ce projet permettrait de ravitailler les véhicules à des «stations d'énergie alternative» situées aux abords d'importants axes routiers du pays. Ces relais offriraient au même endroit du carburant fossile traditionnel ainsi que les infrastructures nécessaires pour recharger des véhicules électriques.


Toutefois, le réseau ne pourrait être efficace que si les bornes de recharge installées sont de niveau 3, estime Al Cormier, président de Mobilité électrique Canada. Ces bornes de recharge, dont la puissance dépasse 400 Volts, «permettraient de recharger un véhicule en 10 à 15 minutes seulement. Avec le développement des technologies, on peut espérer que le temps de recharge soit éventuellement semblable à celui d'un plein d'essence».


Mais il y a encore loin de la coupe aux lèvres. L'idée a été lancée à l'occasion d’un salon dédié aux véhicules électriques qui se déroulait à Toronto en septembre dernier. L'association a profité de l'annonce pour faire parvenir le projet aux instances gouvernementales fédérales concernées. Al Cormier précise toutefois que de nombreux détails restent à régler avant d'envisager sa mise en œuvre : nombre de bornes, sites à favoriser, coût global de l'initiative.


Le projet de MÉC s'inspire d'une initiative américaine semblable : la West Coast Green Highway. Il s'agit d'un projet d'autoroute « verte » de plus de 2 000 km sur un tronçon de l'Interstate 5, un axe routier qui s’étire de Vancouver jusqu’au Mexique. Une fois terminée, celle-ci devrait traverser trois États, soit la Californie, l'Oregon et Washington. «Pourquoi le Canada ne se lancerait pas à son tour dans l'aventure ?» demande Al Cormier, soulignant que des initiatives similaires sont également développées en Allemagne et en France.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Suppression d'emplois et jeu de mots «nazi» pour Volkswagen

13/03/2019 | AFP

Elle renonce aussi « pour le moment » à introduire en Bourse ses activités poids lourds réunies dans la filiale Traton.

L'arrière-petit-fils du fondateur de Porsche dévoile une voiture de luxe électrique

05/03/2019 | AFP

C'est la première voiture de cette jeune entreprise crée par Anton Piëch, l'arrière-petit-fils de Ferdinand Porsche.

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.