Votre espace de travail, panacée de la rétention?

Publié le 20/10/2021 à 07:30

Votre espace de travail, panacée de la rétention?

Publié le 20/10/2021 à 07:30

Par Catherine Charron
Un homme et une femme sont heureux de collaborer ensemble

Voici trois trucs pour mieux utiliser vos pieds carrés. (Photo: Krakenimages pour Unsplash)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Certes, votre bureau ne sera pas un remède qui guérira tous vos maux si vous avez de la difficulté à fidéliser vos employés. Néanmoins, des pieds carrés bien utilisés peuvent réellement contribuer à leur bien-être, surtout s’ils sont adaptés aux impératifs qui ont émergé de la pandémie, assure la nouvelle directrice générale et associée de Mobilier de bureau MBH, Laurie Compartino, et elle compte bien vous aider à vous y ajuster.

La reprise de cette PME de Québec permet à celle qui a occupé plusieurs postes de gestionnaire chez Randstad pendant 12 ans de conjuguer son intérêt pour l’entrepreneuriat avec ses connaissances cumulées au cours des dernières années en gestion des ressources humaines.

«L’humain est au cœur de mes décisions, la santé d’une organisation passe par là», constate-t-elle en entrevue avec Les Affaires. En tant que gestionnaire, Laurie Compartino a observé que les espaces de travail étaient une pierre angulaire par lequel peut s’exprimer la marque employeur. Si c’était vrai avant le début de la pandémie, ce l’est encore plus aujourd’hui, alors que le rôle des bureaux a grandement évolué. Un environnement qui contribue au bien-être de votre équipe dope son engagement, tout comme un cadre qui offre davantage de flexibilité, souligne la nouvelle directrice générale.

Et ça peut se traduire dans vos espaces pour bosser. En comprenant quelles sont les tâches qu’accomplissent vos employés quotidiennement, et quelle part de leur temps est passée à collaborer ou à créer, vous pourriez ajuster votre bureau pour qu’il permette à vos salariés de s’épanouir, dans un contexte efficace.

Mobilier de bureau MBH tente d’ailleurs de prêcher par l’exemple, en révisant son propre plancher pour l’adapter aux nouveaux impératifs du travail hybride, puisque deux journées de télétravail sont accordées chaque semaine. Lorsqu’elle a repris les commandes de la PME, Laurie Compartino a «vu de grandes opportunités pour implanter davantage le mode collaboratif, pour faire rayonner la créativité de notre équipe et rendre l’organisation plus flexible. On fait un virage justement pour que notre marque employeur soit plus forte et qu’il y ait une vie plus dynamique au bureau», raconte-t-elle.

Forte de son expérience, Laurie Compartino vous donne trois trucs pour que votre environnement fidélise aussi vos employés :

1) Puisque le télétravail est là pour bien enraciné, le bureau doit être consacré à la collaboration. Vous devrez donc miser à la fois sur des aires ouvertes, sans pour autant négliger les locaux fermés afin d’y faire des réunions confidentielles, ou travailler en téléconférence. Ce sera un équilibre important à trouver.

2) L’expérience d’échange entre collègues à distance et en présentiel doit être efficace, ce pour quoi vous devrez opter pour les bons outils technologiques. Investir davantage là-dedans pourrait vous être salutaire.

3) Créer un contexte de travail flexible est essentiel. Laurie Compartino observe que certains dirigeants souhaitent l’offrir, mais finissent par y apposer plusieurs contraintes. Établissez vos attentes et laissez vos employés se débrouiller.

 

Pour ne plus louper ce rendez-vous, recevez votre RHéveil-matin dans votre boîte de courriels!

 


 

Sur le même sujet

À la une

5. Calendrier de l'avent des affaires: le métavers

CALENDRIER DE L'AVENT DES AFFAIRES. Univers parallèle dans lequel rêvent de se réfugier les habitants des pays riches...

4. Calendrier de l'avent des affaires: la COP26

04/12/2021 | Olivier Schmouker

Concours international du jeu appelé «la politique de l’autruche»...

Nationaliser l’hydrogène vert serait une mauvaise idée

04/12/2021 | François Normand

ANALYSE. L'industrie n'a pas de problème, et on se priverait de capitaux privés, en plus d'assumer tous les risques.