TANK Worldwide se dote d’une gardienne du bonheur

Publié le 25/10/2021 à 08:21

TANK Worldwide se dote d’une gardienne du bonheur

Publié le 25/10/2021 à 08:21

Par Catherine Charron
une femme travaille à son bureau

Sophie Gaudet planche sur l'équilibre travail-vie personnelle de ses employés. (Photo: Avel Chuklanov pour Unsplash)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. L’agence TANK Worldwide fait le pari que pour soutenir sa croissance, elle doit miser sur le bonheur de ses employés. Pour y arriver, elle a carrément créé le poste de vice-présidente bien-être et communications, dont la fonction première est de veiller au grain — et d’en transmettre les bienfaits. Voici comment :

Sophie Gaudet, la première à porter ce chapeau, précise d’entrée de jeu que cette quête n’est pas nouvelle en soi au sein de l’entreprise, puisqu’elle aurait toujours fait partie de son ADN. Depuis ses débuts, Tank Worldwide a tenu à préserver l’équilibre travail-vie personnel, et de nombreuses initiatives d’employés ont vu le jour afin de bonifier le moral des troupes. Ce qui change depuis un an, c’est «qu’en mettant des efforts, des budgets, et en rendant le tout plus officiel [grâce à sa nomination], ça démontre que c’est stratégique pour l’agence», souligne la principale intéressée.

En ayant doublé les fonds dédiés à cette mission — qui représentent maintenant 2% de son chiffre d’affaires—, TANK Worldwide et son ancienne vice-présidente partenaire client s’assuront non seulement que ses salariés se sentent bien, et qu’ils savent aussi que l’entreprise a différentes propositions pour contribuer à leur bonheur, tout en propageant la bonne nouvelle auprès du reste de la communauté. C'est pourquoi Sophie Gaudet collaborera étroitement avec le département Personnes et Culture qui s'occupe du recrutement.

L'un de ses premiers mandats est d'améliorer l’équilibre entre travail et vie personnelle de ses équipes en misant sur des horaires flexibles. «Avant on offrait la possibilité de finir plus tôt le vendredi si les employés avaient fait toutes leurs heures, mais certains ne pouvaient jamais s’en prémunir, car ils avaient des demandes de clients». C'est pourquoi ils peuvent démarrer plus tôt, ou commencer plus tard, quand bon leur semble, souligne Sophie Gaudet.

TANk Worldwide a aussi greffé une journée de congé supplémentaire l’ensemble des longs week-ends déjà existants en fermant carrément le bureau, ce qui ajoute cinq jours de repos. « En jasant avec les employés, on s’est rendu compte que si c’étaient des journées flottantes, ils seraient quand même sollicités par ceux qui travaillent. Et ça s’adapte selon le calendrier du pays dans lequel ils se trouvent», précise celle qui fait partie de l’équipe de direction de l’entreprise depuis 2007.

Les dirigeants et les gestionnaires sont attentifs à la pile de travail de leurs salariés, dans la mesure du possible. Certes, ponctuellement, personne n’est à l’abri de bosser davantage afin de livrer un important projet. Toutefois, «l’idée c’est d’être à l’écoute, et être aux aguets pour vérifier si un collègue subit une charge insoutenable à long terme», laisse entendre la vice-présidente bien-être.

Pour mesurer l’efficacité de sa stratégie, Sophie Gaudet a mené une étude d’une soixantaine de questions auprès de l’ensemble des employés de la société - qui compte des bureaux à Montréal, Toronto, Londres et New York — dédié à leur bonheur.

Les résultats de ce sondage, auquel 80% de ses salariés ont répondu, aiguilleront ses actions. «On a évalué le taux de satisfaction de nos programmes, le taux de participation aussi. […] On leur a demandé s’ils sentaient qu’ils faisaient partie de l’équipe, ou écouté. […] On a eu beaucoup de commentaires constructifs», raconte Sophie Gaudet.

D’autres coups de sonde du genre seront faits occasionnellement pour mesurer l’évolution du niveau de contentement de ses travailleurs, et la performance de ce qu’elle aura implanté. La vice-présidente bien-être s’assurera de demeurer près des gestionnaires de l’organisation. Elle aura aussi recours à des sondages menés par des entités externes, comme des concours pour déterminer s’ils sont de bons employeurs, qui pourront confirmer ses résultats.

Ce qui différencie selon Sophie Gaudet cette initiative d’un coup de pub pour attirer des talents, c’est le sérieux qu’a mis la haute direction dans la création de ce rôle-là. «En me nommant dans ce poste-là, en investissant dans nos actions, les travailleurs sentent que c’est une priorité de l’entreprise, surtout dans le marché de l’emploi dans lequel on se trouve», observe-t-elle.

 

Pour ne plus louper ce rendez-vous, recevez votre RHéveil-matin dans votre boîte de courriels!

 


 

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street déstabilisée par le variant, plus forte chute de l'année pour le Dow Jones

Mis à jour à 17:24 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a perdu près de 500 points.

À surveiller: Air Canada, Suncor et Rogers Sugar

Que faire avec les titres d'Air Canada, Suncor et Rogers Sugar? Voici quelques recommandations d'analystes.

Omicron, le nouveau variant du Covid-19, se répand, le monde isole l'Afrique australe

Un cas a été signalé à Hong Kong, un en Israël sur une personne revenue du Malawi et un autre en Belgique.