L'équilibre travail-vie privée, votre prochain appât pour recruter

Publié le 15/09/2021 à 06:01

L'équilibre travail-vie privée, votre prochain appât pour recruter

Publié le 15/09/2021 à 06:01

Par Catherine Charron
Une femme et un homme s'entendent.

«Pour ce qui semble être la toute première fois, de plus en plus de Canadiens — notamment ceux qui travaillent à distance — privilégient la conciliation travail-vie personnelle plutôt que le salaire», indique Heather Haslam.

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Cadres, il n’y a pas que les gros salaires qui se trouvent dans votre boîte à appâts pour attirer — ou même garder — des employés.

En effet, lorsqu’ADP Canada a demandé aux 1775 travailleurs canadiens sondés les raisons pour lesquels ils ont changé de carrière ou d’industrie au cours des derniers mois, ceux-ci ont répondu que des changements de leur situation personnelle, un besoin de réduire le stress et la charge de travail et la recherche d’un horaire de travail plus flexible les ont surtout convaincus.

Suivent de près l’intérêt pour un secteur qui rejoint davantage leurs valeurs, la possibilité de faire plus de télétravail, et finalement de meilleurs salaires.

«Pour ce qui semble être la toute première fois, de plus en plus de Canadiens — notamment ceux qui travaillent à distance — privilégient la conciliation travail-vie personnelle plutôt que le salaire», observe dans un communiqué Heather Haslam, vice-présidente du marketing de la société de consultants en ressources humaines ADP Canada.

Toujours selon ce sondage mené entre le 1er et le 3 septembre 2021, 31% des employés questionnés soulignent qu’un équilibre entre la vie personnelle et le travail leur importe davantage aujourd’hui qu’avant le début de la pandémie. Chez ceux qui pratiquent le télétravail, ce ratio grimpe à 39%. Le poids du salaire, de son côté, n’a crû que de 20%.

Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que lorsque ces mêmes travailleurs sont à la recherche d’un nouvel emploi, la position d’un employeur potentiel à l’égard de ce fragile équilibre leur importe. Chez 32% des répondants, c’est même leur premier critère de recherche. Le salaire l’est dans 25% des cas.

«Le travail et la vie personnelle ne sont pas des éléments indépendants qui se battent pour un équilibre 50/50. Pour attirer et retenir les employés, les entreprises doivent reconnaître que le travail et la vie personnelle sont intimement liés, l’un ayant une incidence sur l’autre», recommande Heather Haslam.

Sur le même sujet

Voici comment éviter les salutations gênantes

16/09/2021 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Un coude tendu n'aura jamais causé autant d'inquiétudes qu'au retour au bureau.

Trois conseils pour se prémunir de la «grande démission»

14/09/2021 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Le bien-être de votre équipe devra bien sûr faire partie de vos priorités.

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé après une journée dans le rouge

Mis à jour le 16/09/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice phare de la Bourse de Toronto clôture en baisse avec les matières premières.

À surveiller: Canadien Pacifique, Innergex et Lucid Group

Que faire avec les titres de Canadien Pacifique, Innergex et Lucid Group?

Titres en action: TC Énergie, Suncor Énergie, Philip Morris, ...

Mis à jour le 16/09/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.