Où tenir sa réunion au pays des bleuets? Rendez-vous au Zoo sauvage

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Février 2020

Où tenir sa réunion au pays des bleuets? Rendez-vous au Zoo sauvage

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Février 2020

Par Claudine Hébert

Le zoo dispose d’une panoplie de lieux événementiels qui séduisent la clientèle. (Photo: courtoisie)

RÉUNIONS ET CONGRÈS. Centres de congrès, bord du lac, au zoo comme au resto : le Lac-Saint-Jean propose plus d'une centaine de lieux propices aux congrès, aux événements et aux réunions d'affaires. En voici quelques-unes.

Rendez-vous au Zoo sauvage

Rendez-vous au Zoo sauvage

Il n'y a pas que les ours polaires, les géladas, les wapitis et le chameau Gobi qui profitent des quelque 20 M$ investis depuis 2016 afin de rehausser les infrastructures du Zoo sauvage de Saint-Félicien. La clientèle d'affaires en bénéficie, elle aussi. Une salle de cinéma, un auditorium, un hall d'entrée dominé par un squelette de rorqual commun, un nouveau restaurant qui surplombe la rivière aux Saumons, le zoo dispose d'une panoplie de lieux événementiels qui séduisent la clientèle en quête d'originalité. « L'an dernier, ce sont plus d'une quarantaine d'organismes et d'entreprises privées de 15 à 400 personnes qui ont tenu des cocktails, banquets et autres activités VIP au coeur de notre Centre de conservation de la biodiversité boréale du Lac-Saint-Jean. Une clientèle d'affaires qui est en hausse d'au moins 20 % depuis deux ans », souligne Michaël Viens, coordonnateur, Ventes et marketing du zoo.

La clientèle d’affaire sera charmée par le nouveau locataire au Zoo sauvage depuis 2019, le panda roux. (Photo: courtoisie)

À la une

Bourse: Toronto clôture en baisse de près de 200 points

Mis à jour le 05/07/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street finit en ordre dispersé, la baisse des taux profite au secteur technologique.

À surveiller: Boralex, Air Canada et Canopy Growth

05/07/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Boralex, Air Canada et Canopy Growth ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les sociétés technologiques affichent moins de postes

Les start-up ont commencé à gérer leurs finances de manière plus serrée en raison de la débâcle du secteur à la Bourse.