Des nouvelles salles qui cartonnent

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Septembre 2018

Des nouvelles salles qui cartonnent

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Septembre 2018

Par Claudine Hébert

L’Espace ­C2 est régulièrement occupé jusqu’à six jours par semaine pour des réunions, des lancements et des conférences.

L'effet nouveauté attire le monde. Voici trois nouvelles salles qui font fureur.

Réunion D Sens

Ouvert il y a tout juste un an, l'espace Réunion D Sens, à Montréal, fait un tabac auprès de nombreuses organisations. Construit au coût de 500 000 $, cet espace dispose de deux salles intérieures qui proposent un décor de bibliothèque (jusqu'à 25 convives en formule cocktail) et un décor de cour arrière pouvant accueillir jusqu'à 120 personnes debout. Les institutions financières, les entreprises technologiques, les agences de marketing et les cabinets juridiques ont rapidement adopté ces lieux aménagés au 7e étage du pavillon des sciences biologiques de l'UQAM pour y organiser leurs événements. Ce sont principalement des réunions stratégiques, de création et des 5 à 7, sans oublier les fêtes de Noël. « Nos salles sont réservées plus de trois jours par semaine. Notre taux d'occupation a même déjà franchi les 60 % », signale Nathalie Labelle, directrice des communications de Réunion D Sens. La demande est d'ailleurs si grande que les concepteurs veulent aménager un second centre dès 2019, cette fois-ci avec un décor de plage.

Espace C2

Depuis novembre dernier, le nouveau sommet du Fairmont Le Reine Elizabeth, à Montréal, multiplie les activités. Inclus dans la mégatransformation de l'hôtel qui a coûté 140 M $, ce nouvel espace lumineux au décor industriel contemporain offre une vue panoramique sur Montréal. On y retrouve, entre autres, une galerie avec gradins rétractables, un studio et surtout une terrasse pouvant recevoir 220 convives. Petit conseil, avertit Joanne Papineau, directrice des relations publiques de l'hôtel, prenez-vous à l'avance pour réserver. Les lieux sont régulièrement occupés jusqu'à six jours par semaine pour des réunions, des lancements et des conférences. De plus, cet espace vient de remporter les grands honneurs du Ahead Award Amériques, un concours qui récompense les espaces de réunion les plus audacieux. Ce prix propulse maintenant l'Espace C2 parmi les finalistes mondiaux dont le grand gagnant sera connu cet automne.

La nouvelle salle de location ­Cabaret C, à Laval, cumule déjà près de 200 locations à son tableau de 2018.

Cabaret C

Du côté de Laval, la nouvelle salle de location Cabaret C fait un malheur. Ouvert ce printemps, cet espace événementiel qui occupe une ancienne boîte de nuit cumule déjà près de 200 locations à son tableau de l'année 2018. L'endroit, qui a nécessité un investissement dans les six chiffres, propose un environnement technologie clé en main, avec écran DEL géant. Le service traiteur n'est pas exclusif, mais le service de bar, si. Selon les événements, la capacité varie de 50 à 350 personnes. Et le stationnement est gratuit.

Des casiers à louer

Le vestiaire c'est bien, mais le casier personnel, c'est encore mieux. Lancé en juin 2018 lors du Grand Prix du Canada, à Montréal, le nouveau service LOKnCHARGE permet de louer des casiers mobiles avec serrure intelligente. Pour le moment, l'entreprise montréalaise dispose de trois unités qui varient de 360 à 550 casiers. Des casiers dans lesquelles les utilisateurs peuvent recharger leurs appareils mobiles.

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «RÉUNIONS ET CONGRÈS: NOS MEILLEURES RECETTES»

À la une

Loi 101: aidons les PME à mieux intégrer les immigrants

ANALYSE. «Le renforcement de la loi 101 ne doit pas alourdir le processus administratif des PME de 25 à 49 employés.»

Faites le choix d'améliorer la qualité de votre portefeuille

09/04/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Pourquoi ne pas choisir nos investissements boursiers selon des critères de sélection?

Créer de la valeur grâce à la responsabilité sociale et environnementale

Mis à jour le 08/04/2021 | lesaffaires.com

LIVRE BLANC. Les pratiques responsables sont loin d’être uniquement l’apanage des grandes entreprises.