Saint-Sauveur: un Manoir qui rapporte

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Saint-Sauveur: un Manoir qui rapporte

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Par Claudine Hébert

On retrouve au Manoir ­Saint-Sauveur plus de 23 000 pieds carrés d’espaces congrès sous un même toit, dont deux grandes salles très appréciées par les organisateurs provenant du monde associatif qui jumellent un salon d’exposants à leur événement. (Photo: courtoisie)

RÉUNIONS ET CONGRÈS. Tout comme les Cantons-de-l'Est, les Laurentides s'inscrivent à trois reprises au classement Les Affaires des destinations québécoises les plus prisées pour les congrès et événements grâce à Saint-Sauveur, qui en occupe le 10e rang.

Dans les faits, cette position revient au Manoir Saint-Sauveur, qui a reçu l'ensemble des 121 congrès et événements de 40 nuitées et plus qui se sont tenus dans la municipalité en 2018. «C'est le double des activités d'il y a cinq ans», souligne Carole Tétrault, directrice des ventes du Manoir. Et avec près de 150 événements majeurs prévus, 2019 s'annonce encore mieux, ajoute-t-elle.

Durant ces cinq ans, plus de 13 millions de dollars ont été investis pour agrandir et rafraîchir l'établissement de 252 chambres et suites, qui s'affiche comme «le plus grand centre de congrès des Laurentides». On y retrouve plus de 23 000 pieds carrés d'espaces congrès sous un même toit, dont deux grandes salles très appréciées par les organisateurs provenant du monde associatif qui jumellent un salon d'exposants à leur événement. D'ailleurs, la clientèle associative représente 65 % du tourisme d'affaires de l'établissement, indique Mme Tétrault.

D'ici le printemps 2020, quatre autres millions seront injectés pour revitaliser les 88 chambres qui n'avaient pas encore été retouchées. Une partie des investissements déjà faits a aussi servi à revoir l'ensemble de l'offre alimentaire du complexe. Outre le restaurant Le M Steak Moderne, ouvert il y a deux ans, un camion-restaurant a été installé aux abords de la piscine cet été. «Si on veut attirer la clientèle d'affaires, la qualité de la nourriture doit être sans reproche, dit la directrice des ventes. C'est devenu l'un des critères majeurs pour courtiser les entreprises du grand Montréal, d'Ottawa et de Toronto.»

L'équipe du Manoir a d'ailleurs réussi à convaincre une dizaine d'entreprises de la Ville Reine de venir à Saint-Sauveur en 2018. Un nombre qui n'a pas fini d'augmenter, assure Carole Tétrault.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: concilier productivité et santé des employés

Édition du 17 Juin 2020 | Les Affaires

Le printemps a été éprouvant, néanmoins, les prochains mois seront cruciaux pour la relance.

À la une d'Affaires Plus: le tour de l’offre de 15 courtiers à escompte

Édition de Juin 2020 | Les Affaires

En manchette, vous trouverez une analyse de chaque courtier ainsi que nos favoris, selon cinq différents profils.

À la une

Bourse: Wall Street rattrapée par l'inquiétude liée à la COVID

Mis à jour à 16:42 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS.

Titres en action: Samsung Electronics, TC Énergie

Mis à jour à 10:59 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Le taux de chômage canadien devrait plafonner à 11% au 2e trimestre

Selon l'OCDE, il devrait dépasser le taux atteint pendant la crise financière.