Monarque, nouvelle adresse gourmande et d'affaires

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Monarque, nouvelle adresse gourmande et d'affaires

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Par Claudine Hébert

Le ­Monarque a rapidement gagné le cœur de nombreux organisateurs d’événements d’affaires dans le ­Vieux-Montréal. (Photo: Felipe Collado)

RÉUNIONS ET CONGRÈS. Propriété de Richard Bastien - déjà propriétaire du restaurant Le Mitoyen, à Laval, et qui détient 50 % des parts du Leméac, à Montréal -, le Monarque a rapidement gagné le coeur, et surtout les papilles, de nombreux organisateurs d'événements d'affaires dans le Vieux-Montréal. «Grâce à sa salle privée conçue pour une trentaine de personnes - une quarantaine en formule cocktail -, le restaurant accueille des entreprises au moins un jour sur deux en semaine», signale Olivier Visentin, directeur du restaurant. Il en coûte entre 1 500 $ et 2 500 $, selon le jour et les périodes de l'année, pour bénéficier de ce lieu exclusif équipé d'un écran de 65 pouces. La salle privée du Monarque est déjà très prisée par les milieux juridique, financier et pharmaceutique, souligne M. Visentin.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: concilier productivité et santé des employés

Édition du 17 Juin 2020 | Les Affaires

Le printemps a été éprouvant, néanmoins, les prochains mois seront cruciaux pour la relance.

À la une d'Affaires Plus: le tour de l’offre de 15 courtiers à escompte

Édition de Juin 2020 | Les Affaires

En manchette, vous trouverez une analyse de chaque courtier ainsi que nos favoris, selon cinq différents profils.

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...