D'autres lieux où se réunir dans Lanaudière


Édition du 09 Février 2019

D'autres lieux où se réunir dans Lanaudière


Édition du 09 Février 2019

Par Claudine Hébert

Depuis que le ­Musée d’art de ­Joliette s’est offert une cure de rajeunissement, l’établissement est devenu un des endroits les plus in en ville pour une foule d’événements. [Photo : Jimmy Vigneux (­Musée d’art de ­Joliette)]

RÉUNIONS ET CONGRÈS — La région de Lanaudière pullule de nombreuses adresses qui favorisent la tenue de rendez-vous dans des cadres non conventionnels. En voici quelques-unes.

Une auberge aux allures de camp de vacances

Compte tenu de leur taille, les hôtels et auberges de Lanaudière peuvent aisément faire l'objet d'une réservation exclusive pour les organisations qui en font la demande. C'est le cas de l'Auberge du Vieux Moulin, à Sainte-Émilie-de-l'Énergie, qui se transforme en lieu privé pour un groupe de 15 à 25 personnes au moins une bonne vingtaine de fois par année. Cette auberge, en affaires depuis 25 ans, compte aujourd'hui 26 chambres. Un investissement de 500 000 $ a permis d'ajouter quatre nouvelles chambres spacieuses il y a deux ans. Ici, on retrouve un produit qui s'apparente à un camp de vacances de luxe. Motoneiges, raquettes, skis de fond, vélos, il y a même un lac avec une plage privée. L'établissement dispose de deux salles privées, dont une qui bénéficie de sa propre terrasse. Pour ceux qui aiment le côté authentique, l'Auberge est équipée de poêles à bois dans presque toutes ses aires publiques : à la piscine intérieure, dans les deux saunas, dans les salons, y compris dans la salle à manger où la clientèle peut faire griller ses rôties à l'ancienne directement sur le poêle.

Un musée qui fait place aux événements

Depuis que le Musée d'art de Joliette s'est offert une cure de rajeunissement en 2015 - en fait, on a carrément démoli l'ancien bâtiment pour en construire un tout nouveau pour près de 15 M $ -, l'établissement est devenu un des endroits les plus in en ville pour une foule d'événements. «En trois ans, le nombre de locations de salles est passé de moins de 10 à plus de 150 par année», signale fièrement Jean-François Bélisle, directeur général du Musée, qui a contribué à cette hausse substantielle. Il faut dire que M. Bélisle a de l'expérience dans le milieu événementiel. Il est l'un des anciens cofondateurs de l'Arsenal, à Montréal.

Grâce à ces locations, notamment pour des 5 à 7, de la formation, des conférences de presse et des galas, le nombre de visiteurs au Musée a lui aussi augmenté, passant de 10 000 à plus de 30 000 en 2018.

Mentionnons que le Musée regroupe plus de 8 500 oeuvres, soit la troisième plus grande collection du genre après le Musée des beaux-arts de Montréal et le Musée national des beaux-arts de Québec.

Rendez-vous avec les chiens

Depuis sa création il y a 11 ans, le vaste domaine de 300 hectares de l'entreprise Kinadapt, à Rawdon, s'est d'abord fait connaître pour la pratique du traîneau à chiens. Il figure d'ailleurs parmi les endroits les plus professionnels du Québec pour s'initier à cette activité. Ce grand terrain de jeu est aussi devenu un lieu très convoité par les organisateurs d'événements sportifs à grand déploiement. Championnat canadien d'orientation, championnat régional de cross-country, le territoire de la famille Boutin-Turcotte accueille également depuis trois ans le défi MEC, qui propose différents circuits de course pour enfants et adultes. Afin de bonifier les installations et accueillir ainsi les entreprises qui recherchent un terrain pour leurs activités de consolidation, les propriétaires de Kinadapt comptent aménager prochainement des blocs sanitaires modernes. Un projet d'hébergement figure également dans les plans d'ici deux ans.

Un autre terrain de jeu pour s'éclater

Saint-Calixte a aussi un terrain de jeu aménagé pour recevoir les entreprises et organisations qui ont besoin d'espace. Réparti sur 46 hectares, 45 Degrés Nord propose une vaste superficie qui se prête à de multiples événements sportifs et de plein air. En affaires depuis cinq ans, cette entreprise accueille déjà plus de 70 000 personnes par année, dont la moitié est composée d'une clientèle d'affaires. Les courses à obstacles sont très populaires, tout comme les journées BBQ. Pour justement prendre soin de cette clientèle d'affaires, plus de 1,5 M $ ont été investis en 2018 pour rénover le pavillon principal, agrandir les aires de stationnement et aménager une grande tente. Les propriétaires (les membres de l'équipe Production Unity, qui organise aussi l'Oktoberfest de Repentigny) comptent également construire d'autres bâtiments, notamment des blocs sanitaires, en 2019.

Tournée gourmande

Lanaudière compte des dizaines de producteurs agroalimentaires sur son territoire. Une caractéristique qu'a voulu exploiter Manon Fortier, cofondatrice de Tortillard gourmand. Depuis sept ans, cette entreprise propose des visites de groupes chez les producteurs. La tournée comprend généralement la visite de cinq producteurs, incluant un vignoble de la région. Les départs se font de Montréal, de Laval et de la Rive-Sud, des mois de juin à octobre. Actuellement, la clientèle d'affaires représente plus d'un client sur cinq. L'entreprise a d'ailleurs mis sur pied, l'été dernier, le «Challenge du terroir» pour les organisations en quête d'une activité de consolidation d'équipe. Cette nouvelle activité, conçue pour un groupe de 10 à 20 personnes, invite les participants à préparer un repas de groupe en fin de journée avec les produits achetés lors des visites.

À la une

Un atterrissage en douceur en vue, que fait-on?

EXPERT INVITÉ. Le scénario d'un atterrissage en douceur de l'économie est théoriquement en place.

L’art d’être plus efficace

EXPERT INVITÉ. «J’ai décidé de ne plus subir la technologie et de l’utiliser, sous mes conditions.»

Le groupe de médias de Trump a perdu 327M$US au premier trimestre

Il y a 12 minutes | AFP

Le groupe de médias du candidat républicain à la Maison-Blanche est désormais tenu de publier ses résultats trimestriels