Fermetures de RPA: Québec appelé à agir

Publié le 28/01/2021 à 10:10

Fermetures de RPA: Québec appelé à agir

Publié le 28/01/2021 à 10:10

Par La Presse Canadienne
Marguerite Blais

La ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais (Photo: Jacques Boissinot, La Presse Canadienne)

Le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) interpelle les instances gouvernementales pour qu’elles interviennent pour que cesse la cascade de fermetures de ces établissements au Québec.

Le RQRA affirme que depuis janvier 2014, plus de 600 résidences pour aînés (RPA) ont fermé leurs portes au Québec. Du 31 mai 2019 et le 3 décembre dernier, 125 RPA ont cessé leurs activités; 93 % d’entre elles comptaient moins de 50 unités locatives. 

Le président-directeur général du Regroupement québécois des résidences pour aînés, Yves Desjardins, dit assister à la disparition de tout un pan du secteur des résidences privées pour aînés.

Il constate qu’un grand nombre de personnes âgées chassées de leur logis sont incapables de se reloger dans leur communauté. Elles sont donc contraintes de s’exiler vers les grands centres. Entre-temps, des propriétaires abandonnent leur entreprise et des employés perdent leur gagne-pain.

Le RQRA ajoute que la pandémie de COVID-19 est un facteur aggravant. Des contraintes s’ajoutent au fardeau des coûts de fonctionnement liés aux exigences règlementaires, et un nombre croissant d’aînés n’arrivent pas à assumer les coûts des soins dont ils ont besoin.

Le Regroupement québécois des résidences pour aînés réclame donc une bonification du crédit d’impôt pour le maintien à domicile et l’application d’une méthode de fixation des loyers tenant mieux compte de la réalité des résidences pour personnes âgées.

 

Sur le même sujet

Les résidences pour aînés en zone orange pourront rouvrir leurs salles à manger

Les résidences devront continuer d'appliquer des mesures sanitaires strictes, a dit la ministre Marguerite Blais.

Vaccin: des résidants du CHSLD Maimonides font une mise en demeure

Une douzaine de résidants exigent d'obtenir leur deuxième dose de vaccin contre la COVID-19 d'ici 72 heures.

À la une

Le projet de loi 96 bien accueilli par l'opposition et Ottawa

La nouvelle pièce législative vise à encadrer l’usage du français chez les entreprises de 25 à 49 employés notamment.

Le gouvernement Legault parraine une réforme de la loi 101

Mis à jour à 16:24 | La Presse Canadienne

La nouvelle loi 101 sera appliquée aux entreprises de 25 à 49 employés.

Loi 101: aidons les PME à mieux intégrer les immigrants

10/04/2021 | François Normand

ANALYSE. «Le renforcement de la loi 101 ne doit pas alourdir le processus administratif des PME de 25 à 49 employés.»