L'UPA, l'exception à la règle

Offert par Les Affaires


Édition du 29 Novembre 2014

L'UPA, l'exception à la règle

Offert par Les Affaires


Édition du 29 Novembre 2014

La grande majorité des PME - de 75 % à 80 % des entreprises de moins de 20 employés, selon Mercer - n'offre aucun régime de retraite à ses employés. L'Union des producteurs agricoles (UPA) fait figure d'exception avec son régime de retraite hybride auquel 600 personnes des fédérations affiliées adhèrent. Les employeurs cotisent à un régime à prestations déterminées (RPD), tandis que les employés versent des cotisations dans un régime à cotisations déterminées. Néanmoins, le directeur des ressources humaines de l'UPA, Alain Belisle, est clair : «Une PME ne peut pas se permettre d'offrir un RPD : ça fragilise l'organisation, puisqu'elle ne sait pas combien ça va lui coûter. Elle peut offrir un régime, mais celui à cotisations déterminées suffit parfaitement».

Cliquez ici pour consulter le dossier Régimes de retraite

L'UPA n'étant pas représentative de l'ensemble des PME, c'est pour combler le vide d'accès aux régimes de retraite dans ces entreprises que le gouvernement a décidé de les obliger à proposer un régime : le régime volontaire d'épargne-retraite (RVER), auquel les entreprises devront inscrire tous leurs employés, mais qui laissera la possibilité à ces derniers de s'en défaire s'ils ne souhaitent pas y adhérer.

Une façon d'augmenter le taux de couverture des travailleurs, dont près de 2 millions - soit 47 % de tous les travailleurs du Québec - ne participent à aucun régime enregistré d'épargne collectif en vue de leur retraite. Le RVER représente pour de nombreux experts une avancée même si le régime n'est pas parfait, car l'employeur n'est pas obligé de cotiser, et les employés, pas contraints d'y adhérer... C'est néanmoins une facilité supplémentaire pour les travailleurs qui prennent conscience de la nécessité d'épargner pour leur retraite.

Cliquez ici pour consulter le dossier Régimes de retraite

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé après une journée dans le rouge

Mis à jour à 17:28 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice phare de la Bourse de Toronto clôture en baisse avec les matières premières.

À surveiller: Canadien Pacifique, Innergex et Lucid Group

Que faire avec les titres de Canadien Pacifique, Innergex et Lucid Group?

Titres en action: TC Énergie, Suncor Énergie, Philip Morris, ...

Mis à jour à 14:20 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.