Croissance : Canadian Tire adopte une nouvelle stratégie

Publié le 07/04/2010 à 08:46

Croissance : Canadian Tire adopte une nouvelle stratégie

Publié le 07/04/2010 à 08:46

Par Stéphane Rolland

Photo: lesaffaires.com

Faire plus avec ce que l’on a déjà. C’est la nouvelle stratégie de croissance de Canadian Tire pour les trois à cinq prochaines années.

Le détaillant n’achètera pas de nouveaux magasins et essayera d’accroître la productivité de ses installations. Avec cette nouvelle stratégie, l’entreprise souhaite faire profiter les actionnaires d'un rendement total de 10 % à 12 % par année.

« Nous avons investi des milliards de dollars au cours des dernières années pour bâtir une infrastructure et un réseau de magasins de calibre international, affirme dans un communiqué Stephen Wetmore, président et chef de l'administration de Canadian Tire. Nous devons tirer un meilleur rendement de ces actifs pour nos actionnaires tout en renforçant notre marque et en améliorant l'uniformité du service à la clientèle à l'échelle du réseau. »

Le faible retour sur l’investissement obtenu des magasins est la raison pour laquelle l’entreprise a besoin d’une nouvelle stratégie, a admis au Globe and Mail M Wetmore. L’entreprise y a investi plus de 2,5 milliards pour un retour de 7 ou 8%.

Le gestionnaire de fonds Stephen Jarislowsky, de Jarislowsky Fraser, un important investisseur qui a réduit sa participation dans l’entreprise au cours des dernières années, est toutefois sceptique. Stephen Wetmor, issu du secteur des télécommunications, pourrait ne pas être l’homme de la situation, selon lui.« J’aurais préféré que le président ait davantage d’expérience dans les commerces de détail, a-t-il dit au Globe and Mail. Je ne vois pas de croissance rapide pour les années à venir. »


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Et si Couche-Tard cessait ses opérations en 2070?

Un analyste déconstruit la valeur de Couche-Tard pour démontrer qu'il ne faut pas craindre l'auto électrique.

La vente de résidences à un sommet en novembre à Montréal

Les conditions du marché continuent d’être favorables aux vendeurs.

Noël: François Legault renonce à «son contrat moral»

Mis à jour le 03/12/2020 | lesaffaires.com

«C'est pas réaliste de penser qu'on va réduire la progression du virus de façon satisfaisante d'ici Noël».