Geneviève Carrier concocte des solutions


Édition du 05 Décembre 2015

Geneviève Carrier concocte des solutions


Édition du 05 Décembre 2015

« Réduire les coûts, c’est aussi une façon de faire croître l’entreprise. » – Geneviève Carrier, directrice, opération des ventes, Sleeman.

Geneviève Carrier, 32 ans, a choisi de travailler au sein d'une entreprise pour être dans un milieu stimulant, plein de défis et qui lui permette d'avoir un réel impact. Chez Sleeman, où elle occupe un poste par intérim de directrice, opération des ventes, elle est comblée.

Cliquez ici pour consulter le dossier Profession: comptable

La brasserie, qui compte un millier d'employés au Canada, joue des coudes dans un marché très concurrentiel, en face de mastodontes comme Molson Coors et Labatt. Geneviève Carrier joue un rôle-conseil important dans la prise de décision. Elle doit découvrir des solutions novatrices dans le «cadre rigide» des contraintes budgétaires imposées par la conjoncture économique.

«J'ai un rôle de modératrice qui doit sensibiliser tout le monde à l'aspect financier des projets. Mais en même temps, on n'a pas le choix de prendre des risques et d'injecter de l'argent pour élaborer de nouvelles stratégies qui permettront à l'entreprise d'avancer dans un secteur en décroissance. La direction s'attend à ce que je trouve les solutions permettant de dégager l'argent nécessaire à ces stratégies», explique Geneviève Carrier, embauchée comme analyste de revenus par la brasserie en septembre 2013.

Dans ce contexte, elle adore la partie de son rôle qui vise l'optimisation des ressources. «Ce qui me fait vibrer, c'est faire faire de l'argent à l'entreprise», lance la jeune femme.

«Réduire les coûts, c'est aussi une façon de faire croître l'entreprise et ça me permet de montrer que mon poste n'est pas qu'une dépense : en un an, je peux peut-être payer mon salaire avec les économies que j'ai fait faire à l'entreprise, ajoute-t-elle. Par exemple, on peut revoir la façon de donner des avantages aux clients pour qu'ils soient aussi positifs pour eux en nous coûtant moins cher. Ça peut se faire en donnant des produits plutôt que des primes en argent, de l'argent sur lequel l'entreprise paie de l'impôt.»

Vision stratégique

Le volet prévision et analyse de sa fonction la passionne avant tout.

«Je dois établir des prévisions sur le volume des ventes mensuelles ainsi que les revenus tous les mois. Plus de 60 % de mon temps est consacré à des projets à plus long terme (amélioration des processus, voies pour faire croître les revenus, etc.).» Une vision à long terme et stratégique qui l'intéresse davantage que la simple analyse d'états financiers.

Geneviève Carrier espère poursuivre son ascension pour atteindre des postes de responsabilité, une perspective qu'elle estime à sa portée dans une organisation de taille moyenne comme la division régionale de Sleeman.

Celle qui a travaillé plus de cinq ans chez Saputo considère qu'il est plus difficile d'avoir des occasions de carrière dans les sièges sociaux ou les grandes entreprises. C'est pour cette raison qu'elle a choisi un milieu de travail de taille plus modeste. «Je suis plus proche du terrain, les décisions se prennent plus rapidement.» Et la progression de carrière à l'interne lui semble plus accessible.

Cliquez ici pour consulter le dossier Profession: comptable

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?

Vous achetez une maison avec votre conjoint?

EXPERT INVITÉ. L’évolution du mode de vie peut avoir des conséquences financières graves pour certains d’entre nous.

À surveiller: BRP, Aritzia et Banque TD

Que faire avec les titres de BRP, Aritzia et Banque TD? Voici quelques recommandations d'analystes.