Soirée PDG de l'année: Michel Magnan

Publié le 15/11/2016 à 21:31

Soirée PDG de l'année: Michel Magnan

Publié le 15/11/2016 à 21:31

Par Les Affaires

Le Journal Les Affaires remettait ses prix PDG de l'année lors d'un cocktail au centre-ville de Montréal le mardi 15 novembre. Trois dirigeants québécois ont été honorés : le PDG de l'année, grande entreprise; le PDG de l'année, moyenne entreprise; et le Haut dirigeant le plus engagé socialement.

Nous en avons profité pour interviewer Michel Magnan, professeur et titulaire de la chaire de gestion d’entreprise Stephen A. Jarislowsky, Université Concordia.

Cliquez ici pour consulter le dossier Prix PDG de l'année 2016


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Les prix PDG de l'année Les Affaires

Édition du 08 Décembre 2018 | Les Affaires

Les Affaires décerne ses prix PDG de l'année à Marc Parent (CAE), Marcel Bourassa (Savaria) et Pierre Lassonde ...

Comment Marc Parent a transformé CAE

Édition du 08 Décembre 2018 | François Normand

CAE et son patron, Marc Parent, sont souvent sous le radar. Pourtant, sous sa gouverne, le géant québécois de ...

À la une

Hypothèque: les prêteurs alternatifs gagnent du terrain

Il y a 40 minutes | La Presse Canadienne

Les consommateurs qui se tournent vers des prêteurs alternatifs ont des profils plus risqués affirme la SCHL.

Trois comportements qui peuvent faire de l'introverti un meilleur patron aux yeux de l'extraverti

11:22 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. L’introverti a un style de gestion qui a un impact majeur auprès de ses subordonnés.

Vos données personnelles ne vous appartiennent déjà plus!

BLOGUE INVITÉ. On s'insurge d'être à risque de fraude, mais on permet à des entreprises d'épier nos moindres gestes.