Nancie Ferron : les deux mains dans la lavande

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Novembre 2014

Nancie Ferron : les deux mains dans la lavande

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Novembre 2014

Par Claudine Hébert

En effet, dès la création de Maison Lavande, le couple a choisi d’exploiter ce marché de niche et d’en avoir le plein contrôle. « Depuis le début, Daniel et moi avons su nous entourer des bonnes personnes pour nous aider à bâtir notre entreprise. Après tout, quand on vient du monde du journalisme, ça devient une spécialité, de trouver les bons experts et de poser les bonnes questions », explique-t-elle.

Outre le développement des boutiques et de produits à base de lavande, l’entreprise vient de terminer la refonte de son site Internet. Ce qui lui permet d’aller chercher près de 10 % de ses revenus qui ont franchi le cap du million de dollars.

D’ailleurs, le site de vente en ligne permet de bien desservir la clientèle ontarienne. Depuis trois ans, l’entreprise participe à la foire torontoise One of a Kind, sorte de salon des métiers d’arts de 12 jours. Les retombées de l’événement sont si positives que Nancie Ferron a déjà commencé à analyser la possibilité de s’établir dans la Ville reine.

Les personnalités qui l’inspirent

Mathilde et Bertrand Thomas. Ce couple français de la région de Bordeaux a créé Caudalie, une entreprise de produits cosmétiques fabriqués à partir des fruits de la vigne. Nous n’avons pas encore tout à fait le même chiffre d’affaires que le leur, qui frôle les 90 millions d’euros, mais je trouve que nos entreprises ont plusieurs points communs. Elle s’occupe du développement de produits, du marketing. Lui, comme Daniel, veille à la culture des plants et aux finances. Ce que j’aime aussi de cette entreprise 100 % familiale, c’est qu’elle remet 1 % de ses revenus à des associations écologiques et environnementales. J’ai hâte que Maison Lavande ait les moyens d’en faire autant.

Son plus grand défi

Celui que je relève actuellement : gérer la croissance de l’entreprise. Nous venons d’ouvrir notre cinquième boutique au centre Fairview Pointe-Claire. Une boutique éphémère pour la période des fêtes. Pour le moment, nous gérons toutes nos activités à 100 %, ce qui demande plus de temps et plus de logistique. On vit le développement au jour le jour.

Le projet qui l’allume

Depuis le jour un de la création de Maison Lavande, l’objectif a toujours été d’établir notre marque pour en assurer la pérennité. D’ailleurs, le choix du nom Maison Lavande n’est pas anodin. Maison fait référence à domaine, grande maison. Je suis convaincue qu’un jour les initiales ML seront aussi connues que les célèbres CC de Coco Chanel. Mais pour cela, il faut travailler très fort.

Cliquez ici pour consulter le dossier Prix Femmes d'affaires du Québec 

À la une

À surveiller: Transcontinental, Teck Resources et Crescent Point Energy

09:28 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Transcontinental, Teck Resources et Crescent Point? Voici des recommandations d'analystes.

Les nouvelles du marché

08:36 | Refinitiv

Les sites polluants des sables bitumineux exemptés, Cenovus, Omicron et les raffineries américaines.

La Banque du Canada maintient son taux d'intérêt directeur à 0,25%

La Banque du Canada a prévenu que la forte inflation continuerait de se manifester pendant la première moitié de 2022.