Marie-Claude Trempe: passionnée des vêtements


Édition du 12 Novembre 2016

Marie-Claude Trempe: passionnée des vêtements


Édition du 12 Novembre 2016

Par Pierre Vallée

Marie-Claude Trempe, présidente-directrice générale de Rien ne se perd, tout se crée...

FINALISTE, MOYENNE ENTREPRISE — Son DEC en poche, Marie-Claude Trempe décide d’apprendre un métier d’art traditionnel. Elle s’inscrit à un cours de tissage et invite une amie avec qui elle a étudié au primaire et au secondaire à se joindre à elle. Les deux jeunes femmes s’entendent à merveille, à tel point qu’elles décident de lancer ensemble une entreprise de conception et de confection de vêtements, principalement des robes et des accessoires. Ses produits sont maintenant disponibles dans plus d’une centaine de points de vente.

Dans quelle situation estimez-vous que la confiance en soi est essentielle pour réussir en affaires ?

« La confiance en soi est essentielle en affaires, mais il y a des moments clés où elle est carrément indispensable. Je pense notamment au démarrage d’une entreprise, car si on n’a pas confiance en soi, on ne franchira même pas cette première étape. Mais c’est vrai aussi de chaque grande étape du développement d’une entreprise, surtout si c’est un moment charnière qui exige un investissement financier important. Plus la décision est difficile à prendre, plus il faut de confiance en soi. »

Comment avez-vous développé votre propre confiance en vous ?

« J’ai développé ma confiance en moi de plusieurs façons. J’imagine que ça commence à la naissance, parce qu’à la base, j’ai toujours eu un côté leader. Je suis dans la vie une fille optimiste, et lorsqu’un problème survient, je me dis que je vais trouver une solution. Il y a sans doute la contribution de mes parents, qui m’ont toujours fait confiance. Mais on forge aussi beaucoup sa confiance en cours d’action, que cette action mène à une réussite ou à un échec. »

Cliquez ici pour consulter le dossier Prix femmes d'affaires du Québec 2016

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Fournisseurs: pas besoin de code de conduite, selon le PDG de Metro

Mis à jour le 26/01/2021 | Stéphane Rolland

Éric La Flèche juge que les relations entre épiciers et fournisseurs fonctionnent.

Et si Couche-Tard était le prochain Amazon?

26/01/2021 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Couche-Tard finira par acheter Carrefour et deviendra un des rares joueurs pouvant rivaliser avec Amazon.

Satellites: le ton monte entre Elon Musk et Jeff Bezos

26/01/2021 | AFP

Elon Musk et Jeff Bezos rivalisent pour leurs constellations de satellites en orbite basse.