Maria Elena Carbejal, une femme d'équipe


Édition du 12 Novembre 2016

Maria Elena Carbejal, une femme d'équipe


Édition du 12 Novembre 2016

Maria Elena Carbajal, vice-présidente, Ingénierie — TI et essais, Activités mondiales et exécution Ericsson Canada

FINALISTE, CADRE, DIRIGEANTE OU PROFESSIONNELLE, ENTREPRISE PRIVÉE — Diplômée en ingénierie, Maria Elena Carbejal commence sa carrière dans des postes techniques. Prenant conscience de son sens du leadership et de son désir de faire travailler les gens ensemble, elle évolue vers la gestion de projet. Entrée chez Ericsson en 2001, elle y occupe plusieurs fonctions de gestionnaire avant d’être nommée vice-présidente et de prendre la direction de la division montréalaise de la société. Cette Péruvienne, tombée amoureuse de Montréal lors d’un échange universitaire, a notamment à cœur le soutien du leadership féminin et de la diversité culturelle au sein de ce site qui regroupe 1 800 personnes.

Dans quelle situation estimez-vous que la confiance en soi est essentielle pour réussir en affaires ?

Tu as beau avoir des compétences, c’est la confiance en soi, jumelée à la passion et à l’énergie, qui aide à résoudre des problèmes et à obtenir des résultats magnifiques.

Comment avez-vous développé votre confiance en vous ?

Depuis mon plus jeune âge, mon père, lui aussi ingénieur, m’a poussée à sortir de ma zone de confort. Plutôt que de me donner des réponses, il m’a incitée à les trouver par moi-même et à faire mes propres erreurs. Il m’a aussi appris à prendre des décisions et m’a fait comprendre qu’on enregistre des résultats plus rapidement si l’on n’a pas peur de décider ou de se tromper.

Par la suite, j’ai toujours saisi les occasions d’apprendre et de poser des questions. J’ai aussi bénéficié du plan de développement de compétences d’Ericsson en participant à des cours au Québec, en Suède et en Californie.

Cliquez ici pour consulter le dossier Prix femmes d'affaires du Québec 2016

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Fournisseurs: pas besoin de code de conduite, selon le PDG de Metro

Mis à jour le 26/01/2021 | Stéphane Rolland

Éric La Flèche juge que les relations entre épiciers et fournisseurs fonctionnent.

Et si Couche-Tard était le prochain Amazon?

26/01/2021 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Couche-Tard finira par acheter Carrefour et deviendra un des rares joueurs pouvant rivaliser avec Amazon.

Satellites: le ton monte entre Elon Musk et Jeff Bezos

26/01/2021 | AFP

Elon Musk et Jeff Bezos rivalisent pour leurs constellations de satellites en orbite basse.